25.9 C
Dzaoudzi
lundi 29 novembre 2021
AccueilFaits diversUn couple, dont une infirmière, devant la justice

Un couple, dont une infirmière, devant la justice

La photo de l’appartement du couple diffusée par la police nationale

Ce mercredi un couple dont la femme est infirmière, était déféré devant la justice pour avoir tenté de se fournir frauduleusement des médicaments à base de morphine.

La police rapporte qu’un individu “se disant infirmier se présentait à la pharmacie du CHM muni d’une fausse ordonnance et tentait de se faire remettre des ampoules de MIZADOLAM, (produit morphinique de la famille des benzodiazepines). Le pharmacien de garde méfiant, refusait de remettre ce médicament réglementé. L’individu décidément désireux d’obtenir le produit,contactait sa compagne infirmière libérale, qui téléphonait au pharmacien.

Ce dernier lui demandait de se présenter en personne, ce qu’elle fit. Présentant une carte professionnelle attestant de sa qualité, elle réitérait la demande de son compagnon, prétendant que le médicament était destiné à adoucir la fin de vie d’une patiente. Le pharmacien trouvant son récit incohérent, contactait la famille de la supposée malade. Il apprenait que la patiente était décédée au début du mois de novembre et qu’elle n’avait jamais eu recours au médicament en question. Cette dernière sentant que son stratagème était découvert s’enfuyait avec son ami.

La sûreté urbaine parvenait à localiser le couple qui était interpellé et placé en garde à vue. L’enquête a permis d’établir que l’infirmière n’en était pas à son coup d’essai, se faisant remettre des médicaments du même type prétextant des soins à prodiguer à des malades. L’homme quant à lui, déclarait se faire livrer de la cocaïne depuis la métropole. La perquisition effectuée à leur domicile permettait de découvrir un logement très désordonné et où s’amoncelaient au sol des seringues usagées et des déchets divers. Les deux individus étaient déférés devant la justice mercredi matin pour un placement sous contrôle judiciaire.”

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

MAIRIE DE BANDRABOUA

0
Directive 2014/25/UE SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) NOM ET ADRESSES Mairie de Bandraboua, BP48 - 238, rue de l’Hôtel de Ville , 97650, Bandraboua, Courriel : soibirdine.hachime@mairie-bandraboua.fr,...

VILLE DE MAMOUDZOU (976)

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan