Mayotte à la Conférence internationale sur l'économie bleue durable

0
264

“Consciente de son potentiel, Mayotte s’engage dans l’élaboration d’une stratégie concertée sur l’économie bleue où lagon et littoral deviendront des moteurs du développement économique”, nous annonce le Département.

Une délégation du conseil départemental de Mayotte conduite par Ahamed Attoumani Douchina, conseiller départemental en charge de l’action internationale a participé à la Conférence internationale sur l’économie bleue durable (Sustainable Blue Economy Conference) qui s’est tenue à Nairobi du 26 au 28 novembre 2018.

Cette mission s’inscrit dans le plan de mandature Mayotte 2015-2021 : « Explorer les opportunités offertes par les ressources maritimes, Accroître l’attractivité du territoire (développer les filières d’activité porteuses d’emplois pour Mayotte…), Ancrer davantage Mayotte dans son environnement régional et œuvrer pour sa reconnaissance internationale. Ainsi que dans sa stratégie de coopération régionale et d’action internationale qui affirment que « Mayotte bénéficie d’une position géostratégique intéressante et qu’elle est avant tout le lieu de rencontres des cultures d’origine africaine, arabo-musulmane, indopacifique et européenne.

“L’économie bleue englobe toutes les activités économiques liées aux océans, mers et côtes. L’homme et son environnement en font partie.”

Ahamed Attoumani Douchina avec Aline Kuster-Menager

L’événement accueillait plus de 14000 personnes : visiteurs et participants dont des chefs d’états africains et membres de l’Union Africaine, les États membres des Nations Unies, des agences des Nations Unies, des communautés économiques régionales, des organisations internationales, des sociétés civiles et du secteur privé engagées dans les activités de l’économie bleue.

La conférence se concentrait sur les nouvelles technologies et l’innovation pour les océans, les mers, les lacs et les rivières ainsi que les défis, opportunités, priorités et partenariats.

Une attention particulière a été portée sur les communautés locales : une économie bleue durable et inclusive est prônée. Mayotte tenait un stand où elle a communiqué sur son potentiel. Avec une particularité, la proximité de la langue « le Shimaoré similitude avec le Swahili » et le partage de la religion. “Des potentiels investisseurs se sont manifestés, des partenariats « gagnant-gagnant » sont en vue”.

En participant aux différents ateliers et les acteurs mahorais se sont aussi enrichis des expériences des états avancés sur le sujet. Business France, partenaire de l’ADIM et du CD Mayotte, accompagnait la Délégation de Mayotte tout au long de cette mission.

Un “karibu”, au Kenya aussi !

Des contacts importants ont été noués notamment avec l’équipe économie bleue des Seychelles. Les Seychelles qui ont reçu le prix de champion de l’économie bleue par l’Union Africaine.

Les délégations françaises dont Mayotte ont été reçues le 27 novembre par Aline Kuster-Menager, Ambassadrice de France au Kenya et en Somalie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here