28.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 décembre 2021
AccueilorangeUnono Wa Maore, pour mieux connaître les comportements de santé des habitants

Unono Wa Maore, pour mieux connaître les comportements de santé des habitants

Santé publique France lance l’enquête Unono Wa Maore à Mayotte. C’est la 1ère enquête menée à Mayotte permettant d’établir une photographie globale des comportements de santé de la population générale mahoraise. Elle vise également à tenter d’estimer la prévalence de certaines maladies comme le diabète, l’hypertension artérielle, l’obésité et contribuera à l’actualisation de stratégies de dépistage des hépatites B et C, de l’infection VIH et des autres infections sexuellement transmissibles. Lancée le 21 novembre 2018, en collaboration avec l’ARS Océan Indien, l’enquête comprend deux volets : un entretien à domicile en face à face et des prélèvements biologiques. Les résultats seront attendus fin 2019.

Les Baromètres santé conduits depuis les années 90 par Santé publique France, ont pour objectif de décrire les comportements, attitudes et perceptions de santé des Français. Aujourd’hui, Santé publique France en collaboration avec l’ARS Océan Indien lance pour la première fois un volet du Baromètre à Mayotte avec l’enquête Unono Wa Maore.

Les thèmes de santé abordés incluent une partie classiquement suivie en métropole (consommations de tabac, d’alcool, accès aux dépistages, recours aux soins…), ainsi que des sujets relevant de problématiques de santé spécifiques à Mayotte : diabète, hypertension artérielle, couverture vaccinale des jeunes enfants, etc. L’enquête sera menée auprès d’un échantillon aléatoire de 6 000 enfants et adultes de 0 à 69 ans.

Une enquête en deux étapes

La procédure de dépistage rapide du VIH expliquée

La première étape de l’enquête est un entretien à domicile en face à face mené par des enquêteurs et guidé par un questionnaire complet de 45 minutes comprenant des questions variées du type : Est-ce que vous fumez du tabac, ne serait-ce que de temps en temps ? Au cours des 12 derniers mois avez-vous eu une maladie ou une infection qui se transmet sexuellement? Êtes-vous vacciné contre l’hépatite B ?… Le questionnaire est proposé dans les trois langues les plus fréquemment parlées à Mayotte : en français, en shimahoré et en shibushi.

La seconde étape est un volet biologique. A l’issue de l’entretien, l’enquêteur informera les participants de 15 ans et plus des modalités de réalisation du dépistage conjoint des trois infections VHB, VHC, VIH et des auto-prélèvements pour les infections à gonocoques et chlamydiae effectués à domicile. Les prélèvements seront analysés par un laboratoire et les résultats seront restitués gratuitement au participant dans différentes structures de soins de l’île. Ce volet vise à actualiser les estimations de prévalence de ces infections dans la population générale.

Les premiers résultats de l’enquête permettront d’une part de définir les priorités de santé publique pour améliorer l’état de santé d’une population très exposée à de nombreux risques sanitaires, et d’autre part de développer et d’adapter des dispositifs de prévention et de promotion de la santé pour toute l’île, notamment en élargissant l’offre de dépistage de certaines infections.
Les résultats sont attendus à partir de la fin de l’année 2019.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Météo France, Mayotte

Mayotte en vigilance Orange Fortes pluies depuis ce mardi matin

0
Le jaune a viré à l'orange. Météo France a placé Mayotte sous cette couleur pour sa vigilance Fortes pluies depuis 5h ce mardi matin. Une...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.