28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 9 décembre 2021
AccueilEnvironnementComme octobre, novembre part en fumée

Comme octobre, novembre part en fumée

Les Naturalistes alertent dans leur dernière lettre sur la saison des brûlis, en ce printemps austral. La réglementation ne peut rien si les moyens ne sont pas mis pour la faire respecter.

Il y a quelques mois, un arrêté préfectoral était publié, limitant les brûlis. Salué par l’association des Naturalistes qui déplorait une nouvelle fois en ce qui concerne de faire régner la loi, « l’insuffisance des moyens pour en assurer l’application ».

Octobre et novembre sont traditionnellement l’époque des brûlis, rappellent-ils, et il suffit de se promener dans la nature pour constater que la situation n’a guère changé par rapport aux années précédentes : des panaches de fumée témoignent un peu partout de la non application de la nouvelle réglementation.

Les Naturalistes ont noté que, dans la presqu’île de Saziley, « qui est en outre un espace protégé pour préserver ce qui reste de forêt sèche naturelle, les brûlis continuent de sévir en transformant ces espaces naturels protégés en zone agricole ».

(©Naturalistes)

Pour rappel des grandes lignes de la nouvelle réglementation sur les brûlis :
· Le « feu courant » c’est-à-dire le brûlis de végétaux sur pied, est interdit toute l’année.
· L’ « incinération », c’est-à-dire le brûlis de végétaux préalablement coupés et rassemblés en tas, ne peut être autorisé pendant la saison sèche (juillet à décembre inclus) que sous réserve de déclaration préalable et de réponse écrite de la DAAF, et avec certaines contraintes supplémentaires.

« Comme aucune publicité n’a été faite de cette nouvelle réglementation, la forêt va continuer de partir en fumée (150 hectares par an en moyenne au cours des dernières années), y compris des restes de forêt primaire… », déplorent les Naturalistes.

On apprend notamment dans le lettre de Novembre que le belvédère du chemin des crêtes de Saziley avait été partiellement détruit, « le belvédère lui-même a été réparé. Il continue donc d’offrir aux randonneurs un superbe point de vue à 360° sur le sud de Mayotte. »

(Lire n_138_Lettre_d_info_nov2018)*

*”Une erreur s’est glissée dans le calendrier des sorties en fin de lettre d’info:

Pour la sortie du dimanche 25 novembre : visite archéologique de Petite Terre le mail à utiliser est : tetnbry@sfr.fr (le “r” avait disparu!). Bonne visite!
Nous en profitons pour vous envoyer la lettre des Petits Naturalistes que vous trouverez en pièce jointe et en cliquant sur le lien suivant : Télécharger la lettre des Petits naturalistes”

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

3 Commentaires

  1. 111805 788056Hello there! I could have sworn Ive been to this blog before but after reading by way of some of the post I realized its new to me. Anyhow, Im undoubtedly pleased I discovered it and Ill be book-marking and checking back often! 37182

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Mamoudzou et Tsingoni le 14 décembre

0
Pour cause de travaux d’amélioration du réseau de distribution, SMAE – Mahoraise des Eaux informe qu’une interruption de la fourniture en eau potable aura...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Sébastien Lecornu, Mayotte

Dans une longue lettre aux maires, Sébastien Lecornu détaille les avancées majeures de la...

0
A lire le courrier du ministre aux maires de Mayotte, on se dit que son passage n’aura pas été infructueux en août. Bien que sa visite avortée en raison de la crise des Antilles fin novembre ne lui ait pas permis d’assurer le service après vente, le ministre livre les 4 axes détaillés de la future loi Mayotte. Plusieurs n’attendront pas sa parution, annonce-t-il
FMAE, Mayotte, Journée mondiale du climat, Word Weather Attribution

La FMAE réveille les politiques sur la prise en compte de l’élévation du niveau...

0
Ce samedi, la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) organise avec la mairie de Bandrélé et l’association 976 Sud Prévention, une nouvelle édition de la Journée mondiale du climat. L’occasion de lancer l’Observatoire du Changement Climatique de Mayotte

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre