28.9 C
Dzaoudzi
mardi 7 décembre 2021
AccueilEnvironnementLancement d’une semaine d’Assises de la propreté à Mamoudzou

Lancement d’une semaine d’Assises de la propreté à Mamoudzou

Le quotidien de Mamoudzou, ce sont les files de voitures qui s’y dirigent le matin, et qui en repartent le soir. La commune la plus peuplée cherche une solution à la gestion de ses déchets. Parce que ramasser ne suffit pas, les habitants sont invités à une semaine de sensibilisation.

Avec ces Assises de la propreté urbaine, il s’agit pour la commune de Mamoudzou de dépasser la réussite des Uharafu na Unono, dont la 5ème édition en 2017 avait mobilisé 11.000 participants, 62 associations, 18 partenaires privés institutionnels, 2 écoles maternelles, 5 écoles élémentaire, 2 écoles privées, 3 centres de formation 2 collèges et 1 lycées. « Le coût lié à la pollution évité avait été de l’ordre de 340 600 euros. 296,24 tonnes de déchets avaient été ramassés en novembre 2017 durant cette opération ».

Avec officiellement 75.000 habitants (réactualisé sur 2017), soit prés de 28% de la population de Mayotte, la capitale économique qu’est Mamoudzou, est le point de convergence quotidien de l’ensemble de la population. Notamment, sur Kawéni, « le plus gros bassin d’emploi de l’île », mais qui comprend aussi d’importantes zones d’habitats précaires, sur Mamoudzou centre, cœur administratif avec notamment la préfecture et le Conseil général, alors que les villages comme Vahibé, plus rural, donne une typologie de la commune contrastée.

Mamoudzou accueille ainsi de nombreux usagers (travailleurs, clients, touristes, …) qui la confrontent à une quantité importante de déchets à collecter et traiter. « La ville joue un rôle moteur, dans la mesure où elle innove sans cesse et investit dans de nouvelles méthodes visant à réduire les déchets et améliorer la propreté publique », explique la mairie dans le dossier de presse de lancement de l’opération.

Professionnels et grand public sont attendus

Depuis le 31 décembre 2015, la ville fait partie de la Communauté d’Agglomération de Dembeni- Mamoudzou (CADEMA), qui récupère parmi ses compétences le traitement des déchets. L’opération n’est pourtant portée que par la mairie, car elle a sa propre régie de collecte.

Dans la continuité des nombreuses actions environnementales mises en place par la municipalité de Mamoudzou et afin de trouver des solutions à la question de l’insalubrité urbaine sur le territoire communal, le maire de la commune, Mohamed Majani et son équipe organisent les Assises de la propreté urbaine du 23 au 25 octobre 2018 à la MJC de Mamoudzou. Cet événement rassemblera les acteurs institutionnels, des entreprises, et le grand public pour réfléchir ensemble à la problématique de la propreté urbaine.

Sensibiliser, préserver, inciter, sont les verbes-maîtres de cette opération : Informer, mobiliser et sensibiliser le public à la propreté urbaine, Réduire les coûts de réparation des dommages causés à l’environnement, Inciter à un comportement citoyen plus écoresponsable, Sensibiliser la population sur les nouveaux comportements au travers des éco-gestes et la prise de conscience de chacun sur la nécessité de réduire les déchets à la source, La préservation de la biodiversité, L’amélioration du cadre de vie, La prévention de la santé, La réduction des coûts environnementaux.

Pour l’illustrer, une affiche qui montre, fait peu commun, un mzungu jetant une bouteille par dessus-son épaule. A voir la quantité phénoménale de déchets qui dévalent du quartier Mangatélé à Kawéni à chaque forte pluie, on devine donc que beaucoup de métropolitains habitent sur ces hauteurs…

Voir le Programme

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com

Article précédentFin de la grève à la DPSU
Article suivantVILLE DE SADA
Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Course de pneus, Mayotte

Finale du Jeu mobile Officiel Course de pneus qui s’exporte dans...

0
La crise sanitaire avait obligé l'agence Angalia organisatrice de la Course de pneus à agiter ses méninges l'année dernière. Cela avait donné lieu à...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.