26.9 C
Dzaoudzi
jeudi 2 décembre 2021
AccueilOcéan IndienAnjouan : Des informations aussi inquiétantes qu’incertaines

Anjouan : Des informations aussi inquiétantes qu’incertaines

Selon les informations qui circulent, cinq personnes seraient décédées ce mercredi, dont deux enfants. Des insurgés auraient pris en otage cinq militaires, et un assaut se préparait dans l’après-midi pour pénétrer à l’intérieur de la médina où sont retranchés les insurgés.

Le président Azali Assoumani aurait proposé à l’Union de l’opposition de reprendre le dialogue mais ces derniers auraient demandé comme garantie la libération des prisonniers politiques.

Selon d’autres informations, une intervention était programmée dans la médina, un cœur de ville fait de ruelles, ce qui laissait craindre des dégâts humains. En prévention, l’armée aurait décidé d’évacuer les femmes et les enfants, mais cette même source nous indiquait que les insurgés avaient quitté la médina. « Ils cherchent à fuir », destination Mayotte naturellement…

A Mayotte, on s’attend donc à recevoir de nouveau des demandeurs d’asile comoriens, « nous sommes inquiets de la proportion que prennent les évènements », expliquait ce mercredi Mansour Kamardine, qui fustigeait surtout l’absence de réaction de l’Etat français. « Je considère que c’est un soutien implicite au président Azali, même l’Union Africain a dénoncé son référendum constitutionnel ». On ne sait pas vraiment si les ressortissants français sont pris en charge, « l’ambassade de France aux Comores incite seulement au confinement et à la prudence ».

Au sujet des bruits qui courent de kwassas de commandos, ou remplis d’armes, qui n’ont pas été confirmés, le député estime qu’il est temps de « recenser les armes qui circulent à Mayotte ». Le préfet Dominique Sorain expliquait au JDM ce mercredi qu’il n’y avait « pas de trafic d’armes, et notamment de kalachnikovs », à Mayotte.

Dans un communiqué ce mercredi, l’Union de l’Opposition appelle « l’ensemble du peuple comorien à se mobilier de manière pacifique de façon à exiger du président Azali de cesser immédiatement le massacre de la population anjouanaise et ramener le calme dans l’île comorienne d’Anjouan ».

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SCI LTSA

0
Par acte sous seing privé du 30/11/2021, il a été constitué une société. Forme : Société civile immobilière (SCI) Dénomination sociale : LTSA Siège social : Résidence...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan