26.9 C
Dzaoudzi
lundi 3 octobre 2022
AccueilEconomiePonton des pêcheurs ou éclairage public : avec ses 2M€ de prêt...

Ponton des pêcheurs ou éclairage public : avec ses 2M€ de prêt AFD, Kani Keli détaille ses projets

Le 4 octobre 2018, la Commune de Kani-Kéli et l’agence AFD de Mayotte ont signé une convention de prêt de 1.955.000 € à un taux zéro, poursuivant ainsi la diffusion du Prêt Vert dans les Outre-Mer. Celui-ci va permettre de financer le budget d’investissement 2018 de la Mairie, et notamment la construction d’un ponton des pêcheurs, la réfection de la voirie communale, la modernisation et le renforcement de l’éclairage public LED et la construction d’un pôle intergénérationnel.

Desservie par l’hyper-concentration des activités économiques et de l’emploi à Mamoudzou, la commune de Kani-Kéli oriente sa politique d’investissement sur le développement de projets durables.

Pour son maire Soilihi Ahmed, cette démarche passe par la transformation de l’environnement urbain, la réfection de la voirie, la modernisation de l’éclairage LED et photovoltaïque, l’aménagement de places publique et par le développement d’infrastructures économiques, construction d’un ponton des pêcheurs, et sociales, réhabilitation de salles de classe, aménagement de réfectoires scolaires, création de terrains multisports, création d’un pôle intergénérationnel.

Le Maire de Kani Kéli a sollicité l’Agence Française de Développement (AFD) pour l’accompagner dans le financement partiel de ses opérations d’investissement. Grâce à l’évolution de ses produits, permise par le concours du Ministère des Outre-Mer, l’AFD propose depuis le début de cette année un Prêt au Secteur Public « Vert » à taux fortement bonifié pouvant aller jusqu’à 0%.

Les routes refaites

Une esquisse du ponton de pêcheurs

Troisième commune de l’île à bénéficier de ce dispositif après Dembéni et Dzaoudzi, Kani-Kéli peut dès lors investir sans charges financières supplémentaires pour le développement de son territoire, tout en s’inscrivant dans une démarche d’adaptation aux impacts du changement climatique et en tendant à l’atténuation de ces derniers.

Ce prêt au secteur public « Vert », se monte à 1.955.000 €, à taux d’intérêt « Euribor 6 mois 1,14% » sur 20 ans, dont 1 an de différé maximum.

La réhabilitation de la voirie communale coutera 1 million d’euros sur les six villages, 12 kms de voirie, et  6 kms de route départementale. En 2015, la commune a réalisé une étude globale des voiries répertoriées dans son territoire. Pour 2018, avec le concours de l’AFD, et le soutien de l’Etat et du département, la commune va réaliser des travaux de réhabilitation de la voirie à hauteur de 1.829.654 euros. Soit plus 40 % des besoins totaux.

Les travaux d’aménagement comprendront essentiellement la sécurisation de la voirie, le traitement des dépendances de la voirie (accotements, trottoirs), la réalisation d’ouvrages d’évacuation des eaux pluviales et la mise en place d’un tapis d’enrobé.

Le construction du ponton des pêcheurs à Kani-Kéli se verra doter de 200.000 euros, sur un investissement total de 700.000 €. Pour accompagner le développement de la filière pêche, une poissonnerie a été construite en 2010. “Grâce à ce projet, le sud de l’île dispose désormais d’un point de vente à l’image du COPEMAY à Mamoudzou”. Pour le conditionnement et la commercialisation, la commune de Kani-Kéli souhaite aménager un ponton flottant à proximité de la poissonnerie pour débarquement des produits de la pêche. Ce projet est financé par le Département au titre du CPER à hauteur de 500.000 euros. Kani-Kéli sera alors la première commune de l’île à être dotée d’un tel équipement.

Le renforcement de l’éclairage public LED pour 500.000 euros, et un pôle intergénérationnel pour 255.000 euros. Ce dernier sera un bâtiment à usage multiple, qui accueillera en son sein un Accueil de jour de loisirs pour personnes âgées, un réfectoire,
une crèche municipale de 24 places, les bureaux du CCAS de la Commune.

Le coût total de cette opération est estimé à 2 100 000 €, dont 944 650 € déjà mobilisés auprès de l’Etat au titre du FEI. Des infrastructures qui doivent concourir à renforcer le lien social et permettre d’améliorer la qualité de vie dans la commune.

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Octobre rose, Redeca, Mayotte

Octobre rose: 31 jours axés sur le dépistage du cancer du...

139527
Octobre Rose est un grand événement à Mayotte comme dans le reste du pays. Le Centre régional de coordination des dépistages des cancer Mayotte (CRCDC) et le réseau REDECA lançaient officiellement ce mois dédié à promouvoir le dépistage du cancer du sein, ce samedi 1er octobre à 9h, place de la République à Mamoudzou.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139527
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139527
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139527
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139527
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139527
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com