Le premier Comité d’Investissements Publics se penche sur les indices du BTP

Les plans de construction de logements et d’infrastructures scolaires devraient s’accélérer au regard des millions d’euros débloqués. Il était plus que temps qu’une gouvernance des projets d’investissements publics se mette en place pour se pencher sur les prix pratiqués.

0
379
Toujours le même écart entre les prévision et la réalisation des projets

La filière du bâtiment et des travaux publics occupe une place prépondérante dans l’économie mahoraise. Ce secteur d’activité est essentiellement tiré par les investissements publics, et dans une plus faible proportion par les investissements privés liés au commerce et au tourisme. Ces secteurs représentaient 10,3 % des effectifs salariés en 2012 et 20 % des emplois du secteur privé mahorais (INSEE). Les plans et dotations évoqués lors de la présentation des mesures Logement du Plan avenir pour Mayotte devraient booster le secteur.

Lors de la passation d’appel d’offre, le référentiel des prix est indexé sur des indices, permettant de modifier d’autant les prix du marché, en l’occurrence les index bâtiment (BT) et travaux publics (TP). Ce sont des indices composant les coûts de différentes activités ou sous-activités du secteur de la construction. Ils sont appelés à être intégrés dans les cahiers des charges d’appels d’offres, car ils permettent de prendre en compte le renchérissement ou la décroissance des prix sur des marchés et projets qui peuvent s’étaler sur plusieurs années.

Ces indices à Mayotte reflètent l’évolution du coût de la construction et de la fabrication des ouvrages relevant des travaux publics locaux. Ils tiennent compte des charges salariales (43%), du matériel (4%), du transport (3%), de l’énergie (3%), de frais divers (15%) et du prix des différentes matières, ces derniers varient au cours de l’année.

Manque de visibilité

Les indices de révision BT01 et TP01 mensuels des secteurs du BTP sont mis à jour et publiés conformément aux arrêtés existants depuis l’année 2007 (base 100). Les valeurs des derniers index BTP parus sont disponibles sur le site de l’IEDOM Mayotte.

Le 23 avril 2018 s’est tenu le premier Comité d’Investissements Publics regroupant les services de l’État et les membres des fédérations professionnelles des secteurs du bâtiment et des travaux publics.

Ce premier comité a été l’occasion de faire un point de situation de la commande publique pour les années 2018/2019/2020. Il a permis de soulever le manque de visibilité de la publication des indices BT01 et TP01, indices nécessaires dans les marchés publics. Le dernier indice publié date de juillet 2018. Il est de 152,5 pour le BT01 et de 135,21 pour le TP01, en hausse.

Le dernier bulletin de l’IEDOM de septembre 2018, mettait en évidence une possible embellie après l’actuelle morosité du secteur du BTP, liée notamment à des problèmes de trésorerie. On y annonce en effet que « les entrepreneurs du secteur anticipent un retour favorable de l’activité au trimestre prochain, accompagné d’une amélioration des soldes de gestion. La hausse des indices des prix du bâtiment et des travaux publics sur le trimestre (respectivement +2,4 % et +0,8 % par rapport au trimestre précédent) pourrait leur permettre d’embaucher. »

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here