Les syndicats contestent la réforme de l’enseignement professionnel du ministre

0
211
Jean-Michel Blanquer lors de son passage à Mayotte

Au terme d’une période de concertation et à l’issue de consultations le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a présenté ses propositions pour un lycée professionnel transformé. L’objectif annoncé est « une meilleure articulation entre enseignements professionnels et enseignements généraux », grâce à « une complémentarité renforcée entre apprentissage et voie scolaire ».

Les syndicats ne s’y retrouvent pas, une grève nationale est annoncée pour ce jeudi 27 septembre. Le Sgen-CFDT Mayotte et la CGT Educ’action Mayotte appellent à la suivre.

Le premier rappelle ses positions : favorable, au développement de l’apprentissage au sein des établissements publics, non pas comme offre de substitution, mais comme offre de formation supplémentaire, à la réduction du temps scolaire des élèves pour multiplier les dispositifs pédagogiques améliorant les conditions d’apprentissages des élèves et de travail pour les professeurs, à une entrée progressive dans les spécialités professionnelles avec une classe de seconde commune qui ne devra pas être réduite à des classes de découverte professionnelle, au maintien des dotations horaires des professeurs sur la base des grilles actuelles, etc. (Lire Communiqué presse_Sept 27)

La CGT de son côté, dénonce l’abaissement du niveau de qualification professionnelle des élèves « après le « bac pro 3 ans », le « bac pro 2 ans » », la perte de centaines d’heures d’enseignement général « pour des élèves déjà fragiles dont les possibilités de poursuites d’étude seront encore dégradées »,  la suppression en quelques années de milliers de postes d’enseignants avec pour conséquences des licenciements pour les contractuels et le blocage des mutations pour les titulaires, l’augmentation des effectifs par classe et déstructuration des progressions pédagogiques avec la « mixité scolaire ». (Lire Tract CGT mobilisation 27 sept 18 voie pro)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here