28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 6 octobre 2022
AccueilorangeReconduites : Gérard Collomb appelle le président Azali à tenir sa promesse

Reconduites : Gérard Collomb appelle le président Azali à tenir sa promesse

Faut-il y voir un signe d’impatience de la part de Gérard Collomb ? En tout cas, le ministre de l’Intérieur considère que la reprise des reconduites, puisque donc il y a reprise, se fait « à doses réduites ».

L’information portant sur de nouvelles reconduites n’était qu’officieuse, le ministre de l’Intérieur l’a confirmé vendredi dernier sur radio France, diffusé par Mayotte La Première. Nous rapportons ses propos : « « Nous avons travaillé avec le gouvernement des Comores, et comme le président des Comores a été réélu avec une grande majorité, nous lui avons dit qu’effectivement qu’il fallait qu’il permette des rapatriements de migrants irréguliers. Et c’est ce qu’ils ont commencé à faire, même si effectivement, c’est à doses relativement réduites. En même temps, nous-mêmes allons avoir, en septembre des vedettes pour pouvoir contrôler donc plus loin de Mayotte, et donc mieux pouvoir mener la lutte contre l’immigration régulière. »

En réalité le président Azali n’a pas été réélu, mais a obtenu un score quasi soviétique (92,74%) à son référendum du 30 juillet 2018, lui permettant notamment de briguer deux mandats de 5 ans consécutifs, contre un seul actuellement en raison d’une présidence tournante entre les 3 îles de l’Union. Azali Assoumani voulait un grand rassemblement autour de sa personne et de la suppression de la Cour Constitutionnelle.

Une mesure populiste

Un kwassa vient vraisemblablement d’être arraisonné par la gendarmerie maritime le 28 août dernier

Il y est parvenu. Pour cela, il a instauré un blocus sur toute reconduite à la frontière d’étrangers en situation irrégulière depuis Mayotte, satisfaisant ainsi par une mesure populiste, ses électeurs qui considèrent Mayotte comme comorienne, et donc légitime pour accueillir la population des autres îles. Apparemment, la diplomatie française a suivi, un deal était passé.

Le référendum échu, un retour à la normale était donc attendu du côté français, ce qui ne vient vraisemblablement que trop timidement au goût du ministre de l’Intérieur, quelques reconduites ont lieu depuis deux semaines, mais pas de manière régulière. D’où cette sortie de Gérard Collomb. Il est vrai qu’une reprise soudaine aurait mis en lumière une politique à la petite semaine du président Azali, de quoi donner des armes à l’opposition qui enfle dans le pays, et qui avait appelé au boycott du référendum. Surtout que des élections anticipées pourraient donc se tenir en 2019 plutôt qu’en 2021, avec comme objectif d’asseoir de nouveau Azali Assoumani à la tête du pays.

Le ministre confirme par ailleurs l’arrivée des deux bateaux intercepteurs annoncés dans le Plan Mayotte pour le mois de septembre, et dédié à l’interpellation de kwassas, les bateaux de migrants, en mer. Deux autres sont prévus pour 2019.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Transport scolaire : « Les conducteurs travaillent dans un champ de mines, mais...

139533
Alors qu’un droit de retrait est à nouveau exercé par certains chauffeurs du Nord de l’île, ce mercredi, les représentants de la préfecture, du Conseil départemental, des forces de l’ordre, des transporteurs et des chauffeurs se sont réunis afin de faire le point sur les avancées réalisées.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139533
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139533
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139533
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139533
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139533
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com