28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 9 décembre 2021
AccueilorangeLe Conseil constitutionnel valide l'adaptation du droit du sol à Mayotte

Le Conseil constitutionnel valide l'adaptation du droit du sol à Mayotte

Plusieurs député et sénateurs avaient saisi le conseil constitutionnel sur certains amendements de la loi pour une immigration maîtrisée, un droit d'asile effectif et une intégration réussie, dite loi Asile et Immigration. Ceux introduits par le sénateur Thani Mohamed Soilihi ont été approuvés.

Désormais, au moment de la naissance d’un enfant à Mayotte, il faudra que l’un des parents réside en France de manière régulière et ininterrompue depuis plus de trois mois. L’amendement déposé par Thani Mohamed en juin 2018 sera donc allé jusqu’au bout.

Le communiqué rapporte que “Le Conseil constitutionnel a en effet jugé conforme à la Constitution l’article 16, instaurant une condition supplémentaire, spécifique à Mayotte, pour l’acquisition de la nationalité pour l’acquisition de la nationalité par un enfant né de parents étrangers, à raison de sa naissance et de sa résidence en France. Aux termes de cette disposition, il est exigé que, au moment de la naissance, l’un des parents réside en France de manière régulière et ininterrompue depuis plus de trois mois.

Les amendements déposés par Thani Mohamed sont allés jusqu’au bout

A ce titre, le Conseil constitutionnel (Lire Communiqué Conseil constitutionnel) a relevé que la population de Mayotte comporte, par rapport à l’ensemble de la population résidant en France, une forte proportion de personnes de nationalité étrangère, dont beaucoup en situation irrégulière, ainsi qu’un nombre élevé et croissant d’enfants nés de parents étrangers. Cette collectivité est ainsi soumise à d’importants flux migratoires. Ces circonstances constituent, au sens de l’article 73 de la Constitution, des « caractéristiques et contraintes particulières » de nature à permettre au législateur, afin de lutter contre l’immigration irrégulière à Mayotte, d’y adapter, dans une certaine mesure, non seulement les règles relatives à l’entrée et au séjour des étrangers, mais aussi celles régissant l’acquisition de la nationalité française à raison de la naissance et de la résidence en France.

Le Conseil constitutionnel s’est également fondé sur ce que ces dispositions se bornent à modifier certaines conditions d’exercice du droit à l’acquisition de la nationalité française à raison de la naissance et de la résidence en France. Elles sont applicables à l’ensemble des enfants nés à Mayotte de parents étrangers, quelle que soit la nationalité de ces derniers ou leur origine géographique, et n’instituent ainsi aucune discrimination contraire à la deuxième phrase du premier alinéa de l’article 1er de la Constitution.”

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau à Mamoudzou et Tsingoni le 14 décembre

0
Pour cause de travaux d’amélioration du réseau de distribution, SMAE – Mahoraise des Eaux informe qu’une interruption de la fourniture en eau potable aura...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Sébastien Lecornu, Mayotte

Dans une longue lettre aux maires, Sébastien Lecornu détaille les avancées majeures de la...

0
A lire le courrier du ministre aux maires de Mayotte, on se dit que son passage n’aura pas été infructueux en août. Bien que sa visite avortée en raison de la crise des Antilles fin novembre ne lui ait pas permis d’assurer le service après vente, le ministre livre les 4 axes détaillés de la future loi Mayotte. Plusieurs n’attendront pas sa parution, annonce-t-il
FMAE, Mayotte, Journée mondiale du climat, Word Weather Attribution

La FMAE réveille les politiques sur la prise en compte de l’élévation du niveau...

0
Ce samedi, la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) organise avec la mairie de Bandrélé et l’association 976 Sud Prévention, une nouvelle édition de la Journée mondiale du climat. L’occasion de lancer l’Observatoire du Changement Climatique de Mayotte

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre