28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 6 octobre 2022
AccueilEconomieRITA Junior : Une journée d’innovations agricoles pour les lycéens de Coconi

RITA Junior : Une journée d’innovations agricoles pour les lycéens de Coconi

Une appli pour gérer les mauvaises herbes, l’observation des vers de terre et la connaissance des sols cultivés, la découverte de l’apiculture ou les processus de transformation de la vanille… 21 ateliers sont proposés aux jeunes du lycée agricole de Coconi ce mardi.

Le réseau d’innovation et de transfert agricole de Mayotte (RITA) propose pour la 1ère fois sur le territoire sa Journée RITA Junior, à destination exclusive des apprenants de la
formation professionnelle agricole initiale et continue .

« Cette première édition 2018 « Journée RITA Junior » s’adresse au public apprenant en formation agricole initiale et continue dans une approche propre à notre ministère : ‘Enseigner à produire autrement’ », indiquent les organisateurs.

Elle permet l’implication du monde enseignant autour des innovations proposées dans le cadre du RITA, et d’intégrer ainsi les résultats techniques et scientifiques dans leur formation agricole initiale et continue.

20 groupes d’apprenants tournent depuis ce matin et tout au long de la journée de ce mardi 4 septembre entre 3 sites de Coconi (vergers de la DRTM, Valarano et lycée) sur 20 ateliers pratiques et ludiques.

Aspirateur d’insectes à bouche

L’augmentorium (Crédit photo : J-P. Deguine/CIRAD)

Le 1er atelier porte sur les insectes nuisibles, les élèves y découvrent plusieurs types de matériel de collecte (aspirateur à bouche, parapluie japonais), capture de quelques insectes sur une parcelle de tomate, observation à la loupe binoculaire et identification à l’aide du manuel et des applications.

Le 2ème sur les produits phytosanitaires, permet d’aborder les généralités sur les pesticides, les spécificités de Mayotte, l’impact sur l’environnement et la santé des usagers et consommateurs, et finalement les leviers pour réduire leur utilisation.
La présentation est suivie d’un quizz. Les questions seront tirées au sort à l’aide d’un dé.

Dans le 3ème les élèves sont vêtus d’une combinaison blanche, pour prendre conscience de l’importance des équipements de protection individuelle pour la manipulation des produits phytosanitaires

Les jeunes vont être contents, le portable est réintroduit sur les bancs de l’école ! Ils vont apprendre comment identifier et gérer les mauvaises herbes des cultures en se servant de l’outil Wikwio, application web et mobile utilisable sur smartphone.

Piège à mouches

Protection lors des traitements phytosanitaires

Chasse aux insectes dans une parcelle d’agrumes, greffage de plants d’aubergine, présentation des différents types de mouches présentes à Mayotte (mouche des fruits, mouche des légumes) et explication des intérêts de l’augmentorium* pour en venir à bout, connaissance des sols travaillés, utilité des vers qui les habitent, méthode de pasteurisation pour les jus… autant de découvertes en mode travaux pratiques pour ces futurs agriculteurs.

« La rencontre et les échanges entre les apprenants et les techniciens doivent permettre de favoriser une meilleure compréhension des pratiques favorables à une agriculture respectueuse de l’environnement, tout en assurant un revenu agricole suffisant, permettant ainsi un développement durable de l’agriculture mahoraise ».

PARTENAIRES présents
Association Saveurs et Senteurs, CAPAM, CIRAD, COOPAC, COOPADEM, DRTM du
Conseil Départemental, EPN de Coconi, N’guizi Ya Nioshi
avec la participation de la DAAF

* Méthode de stockage des fruits piqués. Les mouches qui émergent restent emprisonnées dans l’augmentorium grâce à un filet, et finissent par y mourir

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Transport scolaire : « Les conducteurs travaillent dans un champ de mines, mais...

139531
Alors qu’un droit de retrait est à nouveau exercé par certains chauffeurs du Nord de l’île, ce mercredi, les représentants de la préfecture, du Conseil départemental, des forces de l’ordre, des transporteurs et des chauffeurs se sont réunis afin de faire le point sur les avancées réalisées.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139531
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139531
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139531
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139531
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139531
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com