Les premiers pas du ministre Jean-Michel Blanquer après son accueil à l'aéroport (actualisé)

0
639
Arrivée de Jean-Michel Blanquer à l'aéroport

12h : A l’issue de son passage à l’école de Labattoir 6, Jean-Michel Blanquer a répondu à quelques questions des journalistes. Il a bien sûr confirmé les 500 millions d’euros d’investissements débloqués sur l’ensemble du quinquennat inscrit au Plan Mayotte, « je suis là pour le pérenniser, nous avons écouté les élus de Mayotte ».
Sur les conditions de scolarisation, « tout n’est pas parfait, mais les conditions pour avancer sont désormais réunies. » Des écoles sont toujours en rotation, « je ne cherche pas à nier les problèmes, mais il faut voir d’où on vient et où nous allons. les investissements sont là pour donner leurs pleins fruits ultérieurement. »

Un caribou de bienvenue chanté par les enfants

Le problème des étudiants étrangers bloqués à Mayotte faute de papiers pour se rendre en métropole a été évoqué: « Un blocage n’est jamais bon. Le bureau des étrangers, c’est le rôle du préfet, je lui fais confiance la-dessus. »
10h : « Je sais à quel point le système éducatif de Mayotte connaît de très grandes difficultés en partie liées au sujet démographique. L’Education nationale doit être à la hauteur des enjeux », a expliqué le ministre.
Echanges entre le ministre et des élèves de CP de l’école Labattoir 6

9h30 : Le ministre de l’Education nationale est arrivé à l’heure, surtout celle de la rentrée scolaire à Mayotte. « Je suis venu à Mayotte parce qu’il est important sur un territoire de voir ce qui s’y passe, ses forces et ses difficultés. Je suis d’abord venu pour cela, et pour y parler des investissements et me rendre au vice-rectorat », a expliqué Jean-Michel Blanquer.

Il a été accueilli au son des mbiwis et a reçu un collier de fleurs des mains de la députée Ramlati Ali. Il débute sa journée par la visite de l’école de Labattoir 6 à Dzaoudzi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here