Entrée de l’économie sociale et solidaire au Bweneso

On attendait davantage d’artisans, mais c’est un petit Bweneso qui attend les badauds place de la République ce samedi en face du Comité de Tourisme. C’est le moment de venir renouveler vos cuillères en coco ou d’acheter des jus de fruits frais. Mais aussi des coupes et verres en coco travaillés par des jeunes de Tsoundzou.

0
433
Mohamed Saïd, à droite, nous explique les phases de fabrication des coupes

Vous trouverez au Bweneso les objets d’artisanat traditionnels, des pilons, des râpes à coco, des plats, des sandales en cuir, des confitures, des objets de décoration, puisque divers exposants de Bandrélé, Sada ou Boueni sont présents.

Sur un stand, des coupes et des verres en forme de Graal, travaillés dans des noix de coco, sont alignés. Ils sont le fruit du travail de l’association « Kaja kaona » (« Si tu ne viens pas, tu ne sauras pas »), des jeunes de Tsoundzou, dont un des membres fondateurs, Mohamed Saïd, nous explique la genèse : « Quand il y a eu trop de bazar sur Tsoundzou en 2017, nous avons décidé de nous bouger pour donner une autre image du village ». Ils sont 60 adhérents.

Ils sont accompagnés par la Chambre Régionale de l’Economie sociale et solidaire (CRESS), Aurore Neel qui les suit, nous en explique la motivation : « L’objectif est de monter un lieu de vie sur Tsoundzou qui génère une activité, par la mutualisation des services qui sont développés : le maraîchage, la restauration et l’artisanat. » Les 60 jeunes sont répartis en groupe d’activité, « ils valorisent la matières première, s’approprient les gestes et transmettent ensuite aux plus jeunes. »

Des sacs et des nappes du côté de Bouéni

Les prix varient de 8 à 30 euros en fonction de la taille de la pièce, et de sa finition : « Certaines sont travaillées, après un long limage pour obtenir un bord le plus fin possible. » Mohamed Saïd a l’artisanat dans la peau, « sans être formé, à 13 ans, le construisait des petites maquettes, dans bangas ou des pirogues. » Sa maquette de la mosquée de Tsingoni sera exposée au Journées Européennes du patrimoine.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here