22.9 C
Dzaoudzi
jeudi 11 août 2022
AccueilFaits diversLabattoir, l'imam tué par "plusieurs coups de couteau", l'enquête se poursuit

Labattoir, l'imam tué par "plusieurs coups de couteau", l'enquête se poursuit

L'enquête se poursuit après le meurtre d'un imam samedi soir. Un individu a été interpellé puis mis hors de cause et libéré dimanche.

De nombreuses affaires d’aides aux immigrés arrivent au tribunal

Il aura fallu presque 48 heures au parquet de Mamoudzou pour communiquer sur cette histoire plus que sensible. 48 heures durant lesquelles les théories les plus folles ont circulé quant à la mort d’un imam samedi soir à Labattoir.
Voici les éléments qui ont été rendus publics :
La gendarmerie a été appelée samedi “entre 21 heures et 22 heures suite à l’agression d’un individu victime de plusieurs coups de couteau.” Quand les gendarmes sont arrivés sur place, la victime, un homme âgé d’environ 60 ans, foundi et imam dans une moquée de Petite Terre, était déjà prise en charge par les pompiers. Malgré les soins qui lui étaient prodigués, la victime décédait lors de son transport au centre hospitalier”.
C’est la section de recherche de Pamandzi qui a été chargée de mener l’enquête sur ce crime. Le bureau du procureur indique que “de nombreux témoins et membres de l’entourage familial de la victime” ont été auditionnés. Une autopsie a eu lieu ce lundi après-midi, sans que les conclusions n’en soient rendues publiques pour l’heure.
Par ailleurs, nous apprenons que dès dimanche, un suspect a été interpellé et placé en garde à vue dans cette affaire. Mais, ajoute le parquet “les actes d’enquête qui ont été réalisés n’ont pas permis d’établir qu’il était impliqué dans ces faits d’homicide. Sa mesure de garde à vue a donc été levée.”

L’enquête se poursuit afin “d’identifier et d’interpeller le ou les auteurs de cet homicide”

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau en cours dans le village de Longoni

139533
Le syndicat des eaux, dans un communiqué, informe les usagers du village de Longoni "qu'une casse sur le réseau de distribution d'eau potable" contraint...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139533
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...

La délégation de Tanzanie est arrivée à Mayotte

139533
Les travaux de coopération régionale du conseil départemental avancent bien, avec l’arrivée ce mercredi de la délégation de Tanzanie sur le territoire mahorais.

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139533
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139533
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139533
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com