28.9 C
Dzaoudzi
mercredi 5 octobre 2022
AccueilEconomieLe parking de l’aéroport va redevenir payant

Le parking de l’aéroport va redevenir payant

Le parking de l’aéroport est gratuit depuis six mois après avoir subi les assauts de la foudre. Ça ne devrait pas durer.

La tendance est au stationnement payant. Après Mamoudzou, la société d’exploitation de l’aéroport de Mayotte, rebaptisée « Edeis Aéroport Mayotte » le 30 juin dernier  veut rétablir les places payantes de son parking face à l’aérogare. Par deux fois, le système informatique a été touché par la foudre mettant à mal le paiement pour les automobilistes.  Le dernier épisode date de décembre dernier. Alors plutôt que de tenter une réparation qui pourrait avoir les mêmes conséquences en cas de nouveau caprice météorologique, Edeis Aéroport de Mayotte a décidé d’investir dans un nouveau matériel, plus robuste.

Attention à la facture finale

Le gestionnaire de l’aéroport l’annonce, « la gratuité du parking n’est qu’une tolérance temporaire ». La volonté de rétablir un parking payant a pour but d’éviter la saturation pendant la période des vacances  et d’assurer à Edeis « un revenu extra-aéronautique qui sans cela devrait peser sur le prix du billet ; la SEAM a fait le choix de faire payer directement l’utilisateur du parking, proportionnellement à l’utilisation qu’il en fait – rien de plus normal », précise dans un communiqué  Yves Christophe, le directeur de l’aéroport.

Les tarifs du parking de l’aéroport

Un stationnement de 24 h maximum est toléré, le gestionnaire veut se débarrasser des voitures ventouses qui squatte le parking durant de longues semaines, « il en va de la possibilité pour la majorité des usagers d’accéder aux parkings quand un vol ou une activité spécifique les y amènent ».

Des papillons vont être apposés sur les parebrises des véhicules ventouses, accompagnés de relevés journaliers, visés et contrôles par la police aux frontières.
Dès la remise en service, les véhicules présents seront redevables du nombre de jours relevés Edeis. La facture pourrait être salée pour le retour de vacances.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Un jeune, une solution, Macron, DEETS,Apprentis d'Auteuil, Mayotte

Les enjeux de la prévention de la délinquance s’invitent à l’inauguration...

139522
« Oui je vous mets la pression, et oui nous attendons des résultats », déclarait le vice-président du CD Madi Velou aux associations, lors de la présentation du plan national « Un jeune, une solution ». Il est astucieusement décliné par Apprentis d’Auteuil au sein du service de prévention spécialisée. Une insertion durable des jeunes est attendue
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139522
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139522
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139522
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com