La mairie de Bandrélé bloquée en réponse aux agressions commises contre le GIGN

0
522
L’Hôtel de ville de Bandrélé

En réaction aux graves blessures dont sont atteints deux gendarmes du GIGN, la population est invitée à manifester son mécontentement.

Particulièrement celle de la commune qui fut le théâtre des violences : “Depuis 5h ce matin, la mairie de Bandrélé est prise par la population. Cette réaction fait suite aux attaques barbares des criminels à Mgnambani. L’une des victimes est évasanné à La Réunion. le maire doit prendre ses responsabilités pour ne pas laisser proliférer le banditisme dans sa commune.”

Un sms prévenait déjà ce lundi soir de l’action, évoquant des “zones de non-droit” dans les communes. Un barrage a été brièvement érigé, rappelant de mauvais souvenirs aux automobilistes qui ont encore une fois failli être pris en otage, la gendarmerie a dû intervenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here