25.9 C
Dzaoudzi
dimanche 2 octobre 2022
AccueilEconomieÉchanges des jeunes européens EYE : un séjour qui aura permis aux...

Échanges des jeunes européens EYE : un séjour qui aura permis aux jeunes mahorais d’étendre leur regard

Le 1er et le 2 juin, à l’occasion de la troisième édition de l’European Youth Event 2018 (EYE), dix jeunes mahorais ont rejoint le parlement européen à Strasbourg, pour rencontrer et échanger sur l’avenir de l’Union Européenne. Dans cet espace de dialogue entre les jeunes et les décideurs européens, comment nous sont revenus nos ambassadeurs ?

Inscrite dans l’union européenne depuis maintenant quatre ans en tant que région ultrapériphérique (RUP), c’est déjà le troisième voyage que l’association Global Project en partenariat avec la Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DJSCS) organise pour la participation des jeunes mahorais au EYE. Pour l’occasion dix jeunes mahorais entre 20 et 29 ans ont siégé dans l’hémicycle du parlement européen avec près de 8.000 autres jeunes de l’union européenne.

Quel avenir pour l’union européenne ? C’est la question qui rassemble tous les deux ans ces jeunes électeurs. Dans cette rencontre ils sont amenés à discuter et faire des propositions qu’ils voteront par la suite pour les présenter aux décideurs européens sous forme d’un rapport au mois de juillet.

« Être en relation avec l’autre c’est changer en échangeant »

Les étudiants aux côtés du député Younous Omarjee

Cette jeunesse européenne qui bouge, qui manifeste son mécontentement, qui se bat pour défendre ses idées : nos jeunes mahorais disent avoir été pris de surprise au vu de la ferveur et de l’engagement qui animaient le discours des jeunes des autres pays membres. Mahmoudou Djourzati, jeune et accompagnateur du projet retient ceci de son voyage et en appelle aux jeunes avec ce message : « il faut vraiment que nous les jeunes mahorais nous nous battions, que l’on se soutienne, que l’on dise stop, tout ça pour notre île ».

À la suite des différentes rencontres et échanges avec les jeunes, et des décideurs européens, notamment l’eurodéputé Younous Omarjee, c’est avec un nouvel esprit que les jeunes mahorais sont revenus sur l’île. Un nouvel esprit qui les engage à se battre, à faire entendre leur voix auprès des élus, une jeunesse qui refuse définitivement de se terrer dans la passivité.

Les participants au EYE 2018

Selon Chaarani El-Bakri, jeune participant, pour rendre les jeunes plus actifs dans le département, il faut les mettre au courant de ce qu’est l’Union Européenne : « C’est notre porte bonheur. On peut bénéficier de plusieurs avancées grâce à nos députés européens. Peu de jeunes votent aux élections européennes par ce qu’ils n’ont pas la conscience de ce qu’elles représentent ».

Moussa Attoumani

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

3e édition de la fête du sel à Bandrélé du 7...

139522
La 3e édition de la Fête du sel, organisée par la mairie de Bandrélé, aura lieu du 7 au 9 octobre prochains. De nombreux...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139522
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139522
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139522
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.

Le ministre de l’Intérieur sollicité par un eurodéputé RN sur la situation à Mayotte

139522
Une semaine après le courrier de Marine Le Pen adressé au Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer concernant « l’actualité brûlante qui agite actuellement l’île de Mayotte », c’est au tour du député européen...
Pap Ndiaye, Mayotte

Le ministre de l’Éducation nationale reporte sa venue à Mayotte

139522
Pap Ndiaye avait été annoncé fin août, puis début septembre dans notre département. Il se rendra finalement à La Réunion, mais pas à Mayotte
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com