Orange branché en haut débit sur l’action sociale à Mayotte

On attendait Orange sur les offres haut et très haut débits, c’est essentiellement sur un rôle social que Fabienne Dulac, Directrice générale adjointe de Orange France et Mireille Helou, Directrice de Orange Réunion-Mayotte, donnaient une conférence de presse à Mamoudzou.

0
589

Bon, on a évidemment évoqué les produits phare, comme le Pass data de 4 euros pour 4Go sur 7 jours, pour surfer sur le net, uniquement valable sur Mayotte, « après une étude de terrain avant de proposer une offre adaptée aux problématiques locales », explique Fabienne Dulac, et de la dizaine de prochains sites pour venir en renfort des 4 actuels, « pour couvrir à terme 100% de la population. »

Justement, en terme de débit, les abonnés font parfois la moue, encore trop faible à Mayotte par rapport aux annonces, et se pose notamment la question du sous-équipement du sud en fibre optique : « De nouveaux NRA*sont prévus sur 2018-2019 », rassure Mireille Helou, « nous avons discuté avec les élus du Département de leur vision dans le cadre du Schéma Départemental du Numérique. Nous nous orientons vers un mix-technologique selon les zones ».

C’est à dire que les budgets seront consacrés soit à désaturer le réseau, en installant des NRA supplémentaires, soit en l’ « opticalisant », comprendre en l’équipant de fibre optique. « Il reste que le taux de pénétration internet à Mayotte reste très inférieur à celui de La Réunion », souligne la DGA d’Orange.

L’investissement devient primordial à l’heure où on parle de décongestionner le système de santé par la télémédecine, le réseau ne peut souffrir de coupure. « Nous venons d’avoir une réunion avec la Fedom sur ce sujet à Paris, et nous avons été interpellé par un chef d’entreprise Mahorais, Feyçoil Mouhoussoune. Nous allons renforcer ce secteur, déplacer une personne à temps plein comme référent entreprise, et accroitre la périodicité de déplacement de nos collaborateurs de La réunion à Mayotte. »

Ce n’est pas d’ADSL qu’on parle ensuite, mais « d’ADN intrinsèque à Orange », pour évoquer le « rôle sociétal » investi désormais par l’opérateur. Deux axes sont visés, l’entreprenariat et l’éducation.

« 6 emplois sur 10 en 2030 n’existent pas encore »

Cours et expériences pour les élèves de Kawéni en Inside Day en décembre

Pour le premier, l’opérateur a déployé pas mal d’opérations sur le plan national, dont l’Orange Fab France qui sélectionne plusieurs fois par an des start-up prometteuses et leur propose un programme de développement de leur activité. Elle prend la forme cette fois d’un accompagnement aux « entrepreneuses », puisque 100 jeunes femmes seront accompagnées, « dont 5 sur La Réunion et Mayotte, des dossiers que nous font remonter nos partenaires dont l’Adie », ou « Women start » lancé au plan international grâce à un appel à candidature en cours jusqu’au 24 juin, « toute jeune mahoraise peut y répondre et se verra accompagnée ». L’inclusion de Mayotte dans ces opérations ne peut que créer une dynamique positive chez les jeunes et une montée en compétence.

Ils sont également concernés par le deuxième volet qui touche à l’éducation. Orange a compris qu’il fallait investir rapidement le champ de la jeunesse qui exercera les métiers de demain : « Les économistes sont d’accord pour dire que 6 emplois sur dix qui se créeront en 2030 n’existent pas aujourd’hui, 10% des métiers vont disparaître et la moitié seront transformés. Il faut donc anticiper », explique Fabienne Dulac. Et avec 5.000 jeunes en alternance et 2.500 stagiaires, la firme estime être sur le bon chemin, « il faut les former ».

Et c’est à Mayotte qu’a été lancée l’opération Orange Inside Day, puisqu’une classe de Kawéni était invitée le 7 décembre dernier à découvrir les différents métiers des télécommunications, « et nous les revoyons ce vendredi pour faire un bilan avec eux. » Un espèce de « Hello Jobs » en miniature, opération qui s’est déroulé sur chacune des 10 directions opérationnelles d’Orange.

Toutes ces opérations ayant rencontré « un franc succès », l’opérateur va réitérer. »

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

* NRA est le local technique de Nœud de Raccordement d’Abonnés

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here