28.9 C
Dzaoudzi
jeudi 6 octobre 2022
AccueilEducationA quand une percée du tchoukball à Mayotte ?!

A quand une percée du tchoukball à Mayotte ?!

C’est un sport méconnu et à ne pas prononcer la bouche pleine ! Le tchoukball qui nous vient de Suisse, est un mélange de pelote basque, de volley et de hand-ball. Une équipe aux joueuses réunionnaises et mahoraises, du lycée Marie Curie de Sainte-Anne, a disputé un tournoi en Italie, comme nous le rapporte la Délégation de Mayotte à La Réunion.

Le tchoukball est un sport collectif de ballon où toute obstruction ou contact est interdit. On marque des points en faisant rebondir un ballon dans un “cadre” disposé à chaque extrémité du terrain, de telle sorte que l’adversaire ne puisse rattraper le ballon par la suite. Le cadre étant un trampoline incliné qui permet le rebond du tir.

Le 8 mai dernier, 6 lycéennes, notamment originaires de Mayotre, et leur professeur d’EPS du Lycée Marie Curie à Saint-Anne (Réunion), se sont envolées pour Rimini en Italie pour participer au festival Beach Tchoukball Rimini du 11 au 13 mai.

La Délégation de Mayotte à La Réunion explique que c’est un voyage qui contribue au développement du Tchoukball français, réunionnais et dans l’océan Indien.

« Ce voyage culturel et sportif s’inscrit dans le cadre du sport scolaire avec la participation de l’UNSS Réunion, du Lycée et de la Mairie de Saint-Benoît.

Le Tchoukball est une activité naissante même si ce sport existe depuis 1971 grâce à son inventeur suisse le docteur sportif Herman Brandt qui voulait ne plus voir de violence dans les sports collectifs. Ce sport est donc devenu une activité à forte valeur éducative.  C’est un sport adapté à la physiologie de l’individu, il véhicule les valeurs de la vie : le partage, l’entraide, la découverte et l’apprentissage d’autres cultures.
Ce sont des jeunes enthousiastes qui s’expriment tant en créole qu’en shimaoré et en français. Elles se disent fières de représenter la Réunion, cette île aux multiples origines : Mayotte y compris !

« Je suis fière de ma fille »

Les jeunes découvrent Rimini (Photo D.R.)

Les parents soutiennent et accompagnent leur enfant dans ce projet ; un pincement au cœur de voir leurs filles partir aussi loin mais honorées car elles vont porter les couleurs de la Réunion.
L’une des mamans s’exprime : « Vous voyez à la Réunion, nos enfants font aussi de belles choses mais souvent à la télé on voit que ce qui est négatif, je verrai si au journal on parlera de nos enfants ! En tout cas moi je suis fière de ma fille et de ses camarades ! ».

Leur coach et professeur d’EPS fait partie de ceux qui ont initié le Tchoukball à la Réunion. En 2012, le Lycée Marie Curie lance l’enseignement d’exploration en EPS ; c’est ainsi que le lycée intègre le Tchoukball dans son projet d’établissement.

Ce projet permet de créer le premier club de Tchoukball de la Réunion (affilié à la fédération française de Tchoukball) et de réaliser un lien fort entre le milieu scolaire et le milieu fédéral. Ces lycéennes pourraient jouer dans le milieu fédéral et qui sait certaines pourraient être sélectionnées dans l’équipe de France. L’essentiel est de participer, puisque l’équipe n’a au final pas remporté de match, et de progresser tout en côtoyant les jeunes d’autres pays. « Elles ont été exemplaires et ont pu décourvir la ville de Rimini », rapporte leur encadrement.

« Elles pourraient devenir les futures ambassadrices du Tchoukball à Mayotte !
Une action qui répond aux objectifs du plan de mandature 2015-2021 du Conseil Départemental de Mayotte. »

La délégation de Mayotte à La Réunion

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Transport scolaire : « Les conducteurs travaillent dans un champ de mines, mais...

139533
Alors qu’un droit de retrait est à nouveau exercé par certains chauffeurs du Nord de l’île, ce mercredi, les représentants de la préfecture, du Conseil départemental, des forces de l’ordre, des transporteurs et des chauffeurs se sont réunis afin de faire le point sur les avancées réalisées.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139533
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139533
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139533
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139533
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139533
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com