Lutte contre la vente à la sauvette à Chirongui

0
477
Hanima Ibrahima Jouwaou

Hanima Ibrahima Jouwaou (Roukia Lahadji), maire de la commune de Chirongui informe la population que toute activité de vente de produits agricoles ou maraîchers au sein de la commune, doit obligatoirement faire l’objet au préalable d’une demande d’autorisation de vente auprès des services de la mairie.

Et compte sévir en rapportant que “toute personne occupant un espace public à cet effet, sans autorisation de la commune, encoure une contravention pouvant atteindre jusqu’à 500 euros et fera l’objet d’une procédure judiciaire.”

Un arrêté municipal a été pris dans l’objectif de réguler l’activité commerciale de la commune. Il s’agit d’un acte important d’un élu mahorais, un gage de l’engagement demandé par la ministre dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine: “Madame le Maire invite toute personne occupant l’espace publique, dans le cadre d’une activité de vente, sans autorisation, à bien vouloir cesser son activité et de quitter les lieux”.

A.P-L.

lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here