Dessine-moi une histoire !

Artiste plasticien et illustrateur, Fred Theys est en tournée dans les collèges de l’île avec ses pinceaux et sa mallette magique pour dessiner en direct les histoires inventées par les élèves. Rencontre à Kaweni.

0
353
Les collégiens de Kaweni observent les dessins de Fred Theys

Un petit zazou de Fred Theys se promène sur les murs du collège de Kaweni 1. Image fournie par l’Agence régionale du livre et de la lecture de Mayotte

Une musique douce et vivace au même temps résonne dans la salle du centre de documentation du collège de Kaweni 2. Les élèves regardent bouche bée les images, qui bougent et se transforment sur un écran devant leurs yeux. Il suffit d’une touche de pinceau, d’un mouvement rapide des doigts de Fred Theys pour entendre des ‘wooh’ et des ‘waaah’ à répétition.
Originaire de Bretagne et résident à la Réunion, Fred Theys est un artiste plasticien et illustrateur. En onze ans, il a sorti onze livres entre albums jeunesse et BD muettes pour adultes et il a créé ses ‘zazous’, des personnages miniature qu’il dessine un peu de partout. Il y a six ans, il a monté un drôle de spectacle, un dessin-concert qu’il a appelé « Dessine-moi une histoire ». Il montre au public une vignette, toujours la même, et il demande aux spectateurs d’imaginer la suite. Une fois que l’histoire a pris forme, il mélange devant une mini-caméra dessin à l’encre, peinture acrylique et formes prédécoupées pour donner vie au conte et aux personnages qui s’animent en direct sur l’écran. « Depuis que j’ai commencé ce projet, je n’ai jamais eu deux histoires pareilles », sourit l’artiste.
« Il faudrait en faire un livre »
Quand la lumière s’allume, les jeunes de 5ème ont les yeux encore écarquillés. « Ça vous a plu ? C’est votre histoire, c’est vous qui l’avez inventée », leur dit Fred Theys.  Tous souriants, ils n’en reviennent pas : « C’était beau ! », exclame quelqu’un, « il faudrait en faire un livre ! », propose un autre. Et pourquoi pas, répondent les professeurs présents dans la salle en sautant sur l’occasion. « C’est toujours difficile de leur faire faire des activités, alors que tout marche mieux si ce sont eux qui proposent », explique Nathalie Panin, documentaliste. C’est elle, avec le prof d’art plastique, qui se coordonne tous les ans
Les collégiens de Kaweni observent les dessins de Fred Theys

avec le Vice-Rectorat et l’Agence régionale du livre et de la lecture de Mayotte pour permettre à Fred Theys de venir dans ce collège. D’un point de vue pédagogique, ce moment poétique et drôle, léger et intense, est irremplaçable : « Souvent nos élèves ont du mal à exprimer leurs idées, à raconter et à se servir de leur imagination. Le spectacle et les dessins leur permettent de rentrer dans la parole et les résultats sont toujours là. »
Pour Fred Theys c’est la 8ème tournée à Mayotte. Habitué à se produire un peu de partout dans le monde, souvent accompagné par des musiciens qui jouent pendant qu’il dessine, ou en résidence avec des artistes locaux, il n’a pas toujours besoin de mots pour
Fred Theys et sa mallette de magicien dessinateur

jouer son rôle. Il lui suffit de sortir sa mallette de dessinateur magicien et d’éblouir son public. « D’habitude je monte sur scène dans des théâtres, mais comme il n’y a pas de salle à Mayotte, on trouve d’autres solutions. Et je pense que c’est plus intimiste. » Les collégiens en profitent pour lui poser beaucoup de questions sur son métier, sa vie et ses voyages. Le temps est précieux, en dix jours, du 14 au 24 mai, l’illustrateur doit se rendre dans 11 collèges (Ouangani, Bandrélé,  Passamainty, Kaweni 1 et 2, Majicavo, Koungou, Dzoumogné, M’tsangamouji, Kwalé et Pamandzi) et dans les école de Tsoundzou et Vahibé.
LN

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here