Indice des prix : 2ème mois consécutif de baisse

0
114

Evolution prix Mayotte FranceEn février 2018, l’indice des prix à la consommation des ménages diminue de 0,4 % à Mayotte, après une baisse de 0,1 % en janvier. Cela s’explique par la baisse des prix des services et des produits manufacturés. Sur un an, les prix baissent de 0,1 % à Mayotte tandis qu’ils augmentent de 1,3 % en France hors Mayotte.

Accentuant le décrochage depuis mi 2017, d’une tendance qui était plus ou moins parallèle jusqu’à présent, comme le montre le graphique.

« Les prix des services diminuent de 1,1 %, en raison de la baisse des prix des transports et communication (- 3,9 %), en particulier du transport aérien », indique le dernier bulletin de l’Institut national de la Statistique et des Etudes Economiques. Sur un an, les prix des services augmentent de 0,6 % à Mayotte et de 1,1 % en France.

Les prix de l’essence décolle mollement contrairement au reste du paysPompe essence prix

Les prix des produits manufacturés poursuivent leur recul avec – 0,5 % en février, principalement du fait de la baisse des prix de l’habillement et chaussures (- 1,5 %) et de l’audiovisuel-photo-informatique (- 1,4 %). La progression des prix des produits d’hygiène et de santé (+ 0,4 %) atténue cette baisse. Sur un an, les prix des produits manufacturés reculent de 3% à Mayotte et augmentent de 0,1 % en France.

Les prix de l’énergie progressent de 0,5 %. Cette hausse provient essentiellement de la hausse des prix des hydrocarbures. Sur un an, les prix de l’énergie baissent de 0,4 % tandis qu’ils augmentent de 5,2 % en France.

Les prix de l’alimentation augmentent de 0,3 % en raison de la hausse des prix des viandes et volailles (+ 0,3 %), des produits céréaliers (+ 0,3 %), des œufs et produits laitiers (+ 0,6 %) et des boissons alcoolisées (+ 0,5 %). Sur un an, les prix de l’alimentation augmentent de 2,3 % et de 0,8 % en France, tirés vers le haut par les produits frais (+10,3% sur les 12 derniers mois).

Les prix du tabac restent stables en février et n’évoluent pas sur un an.

A.P-L.

lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here