Les créations d'entreprises en nette progression en 2017

0
60

maison entrepriseEn 2017, dans l’ensemble des secteurs marchands non agricoles, 928 entreprises ont été créées à Mayotte. La création d’entreprises repart fortement à la hausse (+ 16 %), après deux années de baisse. Mayotte se place ainsi en tête des régions françaises en 2017 en termes de dynamisme des créations d’entreprises. En France, le nombre de créations d’entreprises progresse de 7 % et atteint son niveau le plus haut depuis 2010.

Dans les Outre-mer, il augmente également en Guadeloupe et à La Réunion, mais il baisse en Martinique et surtout en Guyane.

En 2017, malgré des créations d’entreprises plus nombreuses, le taux de création d’entreprises mahorais reste parmi les plus faibles de France : 9,8 % contre 13,2 % au niveau national. Il s’explique notamment par le fait que le régime de micro-entrepreneur, qui représente quatre créations d’entreprises sur dix au niveau national, n’est pas en vigueur à Mayotte. En outre, le stock d’entreprises considérées comme actives à Mayotte est artificiellement gonflé car les cessations d’entreprises ne sont pas toujours déclarées.

La moitié des nouvelles entreprises sont des commerces

Les créations par secteur
Les créations par secteur

La création d’entreprises est particulièrement dynamique dans le « commerce ; réparation automobile » (+ 18 %). En particulier, le commerce de détail concentre près de la moitié des créations.
Dans une moindre mesure, le secteur « autres services », qui représente environ une entreprise créée sur cinq, contribue aussi à la croissance des créations (+ 16 %). Cette forte hausse rompt avec la baisse des créations dans ce secteur en 2016. Elle concerne autant les services aux entreprises que les services aux particuliers. Les créations sont également en hausse dans la construction.

Près de huit créations sur dix sont des entreprises individuelles

Les entreprises créées sous forme sociétaire (SA, SARL, SAS, etc.) restent peu nombreuses (figure 3). En 2017, 79 % créations à Mayotte sont des entreprises individuelles contre 66 % en moyenne nationale.

De très petites entreprises donc, qui maintient le tissu dans un état de fragilité toujours prégnant.

C’est la 3ème communication positive de l’INSEE, avec celle de la baisse du taux de chômage constatée en 2017, celui-ci restant toutefois très nettement supérieur au standard métropolitain ( 25,9% à Mayotte contre 9.2% en France métropolitaine , et celui sur l’inflation modérée sur l’année 2017 et en tout état de cause inférieure au territoire métropolitain ( 0.4 % à Mayotte contre 1% dans le reste de la France ). On craint les communications sur les études portant sur ce début d’année 2018…

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com
Des

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here