22.9 C
Dzaoudzi
jeudi 11 août 2022
AccueilEducationDes « crèches à vocation d’insertion professionnelles » à Mayotte

Des « crèches à vocation d’insertion professionnelles » à Mayotte

Annick Girardin rencontre des jeunes en formation au BSMA
Annick Girardin avait rencontré des jeunes en formation au BSMA à Mayotte

A l’occasion de la journée sur la pauvreté dans les outre-mer, c’est la jeunesse qu’a visée la ministre Annick Girardin dans son discours. Elle livrait quelques chiffres clefs ” qui donnent un aperçu de l’ampleur des enjeux » : « Des territoires, tels que la Guyane notamment ont des taux très élevés de déscolarisation, 20% des étudiants sont inscrits dans l’enseignement supérieur contre 40% dans l’hexagone, 10,6 % des jeunes ultramarins ne sont ni en emploi, ni en formation ni au chômage, un taux de chômage des jeunes en outre-mer a plus de 30 % en moyenne (entre 30% et 68% selon les territoires) soit 2,5 fois plus élevé que dans l’hexagone, un niveau d’illettrisme près de 4 fois supérieur à celui des jeunes de l’hexagone. »

Outre le plan Egalité réelle en Outre-mer et les plans de convergence associés, la ministre a demandé en plus, et comme à son habitude, des solutions émergentes des territoires. Sur l’accueil de la petite enfance, « un véritable plan de rattrapage est nécessaire en outre-mer compte-tenu d’un taux de couverture d’accueil des moins de trois ans très inférieur à l’hexagone. La Guyane et Mayotte doivent être inscrits dans les territoires prioritaires où seront développés les « crèches à vocation d’insertion professionnelle ». C’est à la fois permettre une socialisation précoce des enfants, favoriser l’insertion professionnelle des parents et former les personnels. »

La scolarisation, l’épineux problème de Mayotte

Priorité est également mise sur la scolarisation des enfants dès le plus jeune âge, un sujet brûlant à Mayotte, où les places sont comptées, et même pour des jeunes plus âgés. «  Il s’agit aussi de renforcer les mesures pour la prise en charge et l’accompagnement des mineurs non accompagnés. Je pense particulièrement à Mayotte mais c’est une réalité que l’on retrouve dans d’autres territoires. »

La restauration scolaire ainsi que le droit à la santé des enfants sont des « enjeux majeurs », pour la ministre, sans plus de précisions qu’un développement du réseau des PMI.

Un focus a été fait sur le soutien à la parentalité qui « doit être développé ». « Les chiffres des familles monoparentales en outre-mer sont alarmants : 37,7% à la Réunion, 53,6% en Martinique alors que la moyenne nationale est à 25,4%. On sait aussi que dans la majorité des cas, le parent seul n’exerce aucune activité. »

En matière d’accompagnement, le travail du Service militaire adapté était souligné, « le cap des 6000 jeunes formés a été atteint cette année », avec un objectif du SMA 2025.

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupure d’eau en cours dans le village de Longoni

139528
Le syndicat des eaux, dans un communiqué, informe les usagers du village de Longoni "qu'une casse sur le réseau de distribution d'eau potable" contraint...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139528
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...

La délégation de Tanzanie est arrivée à Mayotte

139528
Les travaux de coopération régionale du conseil départemental avancent bien, avec l’arrivée ce mercredi de la délégation de Tanzanie sur le territoire mahorais.

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139528
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139528
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139528
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com