22.9 C
Dzaoudzi
mardi 16 août 2022
AccueilorangeJeux des jeunes de l’océan Indien : une seule délégation, mais pas...

Jeux des jeunes de l’océan Indien : une seule délégation, mais pas encore tricolore

La délégation mahoraise avec la ministre Laura Flessel
La délégation mahoraise avec la ministre Laura Flessel en octobre 2017

Le président du CROS (Comité Régional Olympique et Sportif) l’a révélé vendredi dernier sur le plateau de nos confrères de Mayotte 1ère, la ministre des Sports Laura Flessel a changé de position en ce qui concerne la participation des délégations de La Réunion et de Mayotte aux 11ème Jeux des jeunes de l’océan Indien, plus exactement les Jeux de la Commission de la jeunesse et des sports de l’océan Indien (CJSOI). Ils auront lieu du 20 au 28 avril prochain à Djibouti et regroupent les pays de la région dont l’Union des Comores, Djibouti, Madagascar, Maurice, Mayotte, La Réunion et Seychelles.

« Avant, Mayotte n’avait pas le droit de participer, en raison du véto des Comores. Puis, nous avons été intégrés, mais sous la condition, précisée dans la Charte de la CJSOI, qu’en cas de podium, le drapeau des Jeux soit hissé pour Mayotte, et non le drapeau français », rappelle Madi Vita, le président du CROS.

Concernant les Jeux des Iles, Mayotte a été en effet le dernier territoire à les intégrer en 2006, et sous deux conditions de taille inscrites à la Charte JIOI rédigée par le Conseil International des Jeux des Iles (CIJ) : Mayotte n’a pas de droit de vote au CIJ, elle utilisera le drapeau des Jeux « et n’arborera aucun symbole de l’Etat français (hymne et drapeau) ».

La fausse bonne idée d’une seule délégation

Madi Vita se réjouit du changement de position de la ministre
Madi Vita se réjouit du changement de position de la ministre

Une délégation d’élus de Mayotte avait été reçue en novembre 2017 par la ministre Laura Flessel qui s’était engagée à obtenir de la CJSOI, « la pleine participation des mahorais en tant qu’entité française à part entière à ces jeux et à envisager, dans le cas contraire, de remettre en cause sa participation ».

Difficile compromis de toute évidence, puisque elle finissait par proposer une seule et même délégation mahoraise et réunionnaise, sous le drapeau français. Avec un biais intéressant, l’opportunité pour les sportifs mahorais en cas de podium, de voir hisser le drapeau français, un fait qui aurait pu marquer les esprits et faire jurisprudence par la suite. « C’est plus compliqué que cela, reprend Madi Vita, et surtout, c’est ce que veulent les Comoriens. Lors d’un match entre deux équipes, comorienne et mahoraise, ils sont obligés de reconnaître que nous ne faisons pas partie de leur pays. Ce qui n’est pas le cas lors d’une confrontation franco-comorienne où ils ne sont pas obligés de préciser que nous sommes Mahorais. »

95 sportifs Mahorais

Mais aussi, rassembler La Réunion et Mayotte sous une seule délégation aurait impliqué une modification de la Charte, « et aurait figé la situation. Or, nous voulons participer sous une pleine identité, comme c’est le cas pour la Nouvelle Calédonie et Wallis et Futuna aux jeux du Pacifique ».

Les délégations auraient été moindres également. « Nous venons d’entériner les effectifs en fonction des règlements généraux qui fixent les disciplines. Ils seront 95 sportifs environ à défendre Mayotte en football, en hand-ball, tennis de table, pétanque et athlétisme », conclut Madi Vita.

L’heure est au sport donc, mais la diplomatie aura encore brouillé le calendrier, il ne reste en effet que 2 mois aux athlètes pour se préparer.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

« Sourette ambiance le Festival du Crabier Blanc » 

139525
Tandis que l’association GEPOMAY proposait leur première édition du Festival en faveur du Crabier Blanc, sa programmation laissait à surprendre une certaine audience, avec la présence de l’artiste mahorais Sourette. Dans un live solaire, le musicien a conquis un public embarqué par les couleurs de l’été ou plutôt de l’hiver austral. 
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Commission permanente du CD : l’ensemble des rapports étudiés adoptés

139525
Vendredi dernier, la salle de cinéma Alpa-Joe a accueilli la Commission permanente du Conseil départemental. Pas moins de 36 rapports ordinaires et 13 rapports complémentaires étaient à l’ordre du jour. Tous ont été adoptés qu’il s’agisse de la réduction du taux de taxation sur les produits pétroliers ou encore le maintien du dispositif temporaire d’emplois exceptionnels pour l’accompagnement des transports scolaires.

Vidéo de simulation du projet de piste longue : le virtuel en attendant le...

139525
L’intégration paysagère de la piste longue de l’aéroport de Mayotte a récemment fait l’objet d’une vidéo de simulation dans laquelle le spectateur peut découvrir l’infrastructure finale vue depuis plusieurs sites du lagon et de Petite-Terre. L’occasion de revenir sur l’avancement du projet avec Christophe Masson, délégué à la piste longue de l’aéroport de Mayotte, dans la perspective des visites ministérielles prévues ce mois-ci.

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139525
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...

La délégation de Tanzanie est arrivée à Mayotte

139525
Les travaux de coopération régionale du conseil départemental avancent bien, avec l’arrivée ce mercredi de la délégation de Tanzanie sur le territoire mahorais.

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139525
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com