21.9 C
Dzaoudzi
jeudi 18 août 2022
AccueilorangeMayco : les salariés menacent de 115 départs

Mayco : les salariés menacent de 115 départs

Les grévistes installés devant les grilles de la société à Longoni-Vallée 3
Les grévistes installés devant les grilles de la société à Longoni-Vallée 3

La crise au sein de l’entreprise dure depuis plus de 40 jours, et comme tout conflit de longue durée, il s’est durci. Nous avions écrit que le mouvement allait laisser des stigmates, et de chaque côté on évoque l’impossibilité de travailler de nouveau ensemble. « Et pourtant, on s’entendait vraiment bien avant, lâche un cadre, mais les personnes avec lesquelles on rigolait sont devenues méconnaissables. Ils sont capables de nous agresser lorsqu’on vient travailler ». Le lot de tout conflit social où le dialogue n’a pas été maintenu.

Malgré l’accord sur les 3 points de revendication, revalorisation de 4% d’une partie des salaires, et des primes sur objectif, et paiement des heures supplémentaires réellement effectuées, le protocole d’accord n’aura jamais été signé. En cause le risque de licenciement de certains grévistes parmi les 14 condamnés par la justice pour grève illicite. Et particulièrement dans le cadre de l’agression du directeur commercial de l’entreprise qui a déposé plainte.

Un risque qui est devenu une quasi-certitude après les violences du 13 décembre entre salariés grévistes et agents de sécurité privée. Ils seraient 19 à avoir reçu des convocations préalables au licenciement. Face aux tensions, le PDG Frédéric Lauté avait décidé de fermer l’entreprise ce 13 décembre.

Les choses ont évolué depuis, puisque ce mercredi, l’activité a repris timidement, « nous avons commencé à remettre en activité une ligne de production », nous explique-t-il. L’entreprise au chiffre d’affaire annuel de 16 millions d’euros, aurait perdu « plus de 2,5 millions d’euros, mais c’est difficile à chiffrer exactement.

Au final, le mammouth n’aura plus que la peau sur les os

Soilihi Midaïn, le délégué syndical CGT Ma
Soilihi Midaïn, le délégué syndical CGT Ma

Mais surtout, les grévistes ont pris un virage à 180° ce mercredi soir : « Puisque la direction souhaite licencier certains d’entre nous, nous avons décidé de faire bloc. Nous allons faire valoir nos droits individuels, pour aller ensuite chercher du travail ailleurs », nous explique tôt ce jeudi matin, Soilihi Midaïn, leader CGT Ma, seul syndicat gréviste. Ils sont 115 à avoir cessé le travail, sur les 140 que compte l’entreprise. Accusés d’avoir sacrifié une société pour la défense de quelques uns, fauteurs de trouble, ils se défendent en accusant le groupe Coca-Cola Beverages Africa (CCBA), propriétaire de Mayco d’avoir une stratégie de « dégraissage de mammouth ».

Tout en brandissant cette menace de départ collectif, « nous ne pouvons plus travailler dans cette entreprise », ils assurent avoir été contacté par la Dieccte, « avant-hier », donc mardi, pour un accord sur la poursuite des négociations, « et sans préalable d’annulation de sanction interne cette fois ». Sans nouvelle depuis. « Les collègues étaient prêts à rencontrer le directeur sans moi, selon son souhait, mais ils ont été refroidis par ses propos lors de son interview sur Kwezi FM », rapporte-t-il.

Un départ groupé dont le directeur Frédéric Lauté n’était pas informé ce jeudi matin, « vous me l’apprenez, j’attends une confirmation officielle de cette décision avant de me prononcer ». Nous l’avons interrogé sur des bruits de couloirs qui annoncent la transformation du site de production de Longoni en zone de stockage, avec fabrication des sodas dans un pays de la région : « Ce sont des rumeurs liées à la fermeture temporaire de l’entreprise. C’est l’évolution de la situation actuelle qui nous incitera ou pas à envisager une transformation de l’entreprise, mais c’est clair qu’il y a actuellement une menace sur les activités de production et de distribution. »

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Les locaux de l’intercommunalité de Petite-Terre incendiés : un « symbole de la...

139522
Dans la nuit de mardi à mercredi, le siège de l'intercommunalité de Petite-Terre était ravagé par les flammes. Plusieurs algécos brûlés, du matériel endommagé, le bilan est lourd. Face à cet incendie dont l’origine criminelle n’a pas encore été confirmée, l’indignation et la colère sont au rendez-vous.
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Impunité chez les délinquants ? Un mercredi de violences à Kaweni

139522
A quelques jours de la rentrée scolaire et de la visite prochaine du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer ainsi que du ministre délégué aux Outre-mer, la tension est montée d’un cran ce mercredi à Kaweni. Des violences ont éclaté à la suite de contrôles de la Police aux Frontières obligeant les riverains à se calfeutrer chez eux et la circulation à s’arrêter.
Législatives, Mayotte

Accorder le droit de vote aux étrangers, un sujet politique récurrent toujours aussi épineux

139522
Début août, « à titre personnel », le député Renaissance (ex-LREM) Sacha Houlié a déposé une proposition de loi afin « d'accorder le droit de vote et d’éligibilité aux élections municipales » à tous les étrangers. Un sujet difficilement éludable pour le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer Gérald Darmanin à quelques jours de sa venue à Mayotte.

Commission permanente du CD : l’ensemble des rapports étudiés adoptés

139522
Vendredi dernier, la salle de cinéma Alpa-Joe a accueilli la Commission permanente du Conseil départemental. Pas moins de 36 rapports ordinaires et 13 rapports complémentaires étaient à l’ordre du jour. Tous ont été adoptés qu’il s’agisse de la réduction du taux de taxation sur les produits pétroliers ou encore le maintien du dispositif temporaire d’emplois exceptionnels pour l’accompagnement des transports scolaires.

Vidéo de simulation du projet de piste longue : le virtuel en attendant le...

139522
L’intégration paysagère de la piste longue de l’aéroport de Mayotte a récemment fait l’objet d’une vidéo de simulation dans laquelle le spectateur peut découvrir l’infrastructure finale vue depuis plusieurs sites du lagon et de Petite-Terre. L’occasion de revenir sur l’avancement du projet avec Christophe Masson, délégué à la piste longue de l’aéroport de Mayotte, dans la perspective des visites ministérielles prévues ce mois-ci.

Les élections départementales de Sada se tiendront les 25 septembre et 2 octobre prochains

139522
A la suite de l'annulation des élections départementales du binôme Kamardine/Ibrahim à Sada entérinée par la décision du Conseil d'Etat le 19 juillet dernier, la préfecture communique sur les nouvelles dates. Les élections départementales partielles...
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com