26.9 C
Dzaoudzi
mercredi 10 août 2022
Accueilorange18 parents médaillés pour une éducation exemplaire

18 parents médaillés pour une éducation exemplaire

La médaille de la famille
La médaille de la famille…

C’est une première à Mayotte. 18 parents, deux de Mamoudzou et un(e) pour chacune des 16 autres communes du département, ont été décorés à la Case Rocher pour l’éducation dispensée à leurs enfants.
Chaque récipiendaire avait été présélectionné par les maires des communes qui ont transmis une liste à l’UDAF, laquelle a ensuite arrêté 18 noms. Parmi eux, des parents de famille nombreuse, des pères célibataires, ou des mères ayant élevé les enfants d’une autre. Des parents d’enfants handicapés aussi.

La médaille des familles, c’est une invention française qui remonte à 1920, à l’initiative du maréchal Pétain. En cette période d’après-guerre, il fallait repeupler la France, et il a été décidé de mettre à l’honneur les femmes qui s’occupaient du foyer, et élevaient des familles nombreuses. Aujourd’hui, le sens de cette médaille a changé, ainsi que le contexte. Mais la condition préalable reste d’avoir au moins quatre enfants. Sont ensuite étudiés l’intégration sociale de ces derniers ainsi que leur scolarité, absence d’antécédents judiciaires etc. La médaille a aussi été ouverte aux hommes. Deux ont été médaillés ce mardi soir.

“On a choisi des hommes qui ont élevé leurs enfants dans la dignité et fait grandir leur famille dans l’harmonie” explique Patrick Bonfils de la Jeunesse et des Sports, organisateur de l’événement avec l’UDAF. “Ce projet a très vite accroché, se réjouit-il, il y a un besoin de reconnaissance et de valeurs. Et de prouver que l’on peut avoir beaucoup d’enfants et bien les élever.”

“La société mahoraise est en pleine évolution, les repères sont déstabilisés, complète le préfet Frédéric Veau. La parentalité constitue aujourd’hui un axe majeur des politiques publiques. Les familles peuvent avoir un rôle majeur dans la prévention de la violence” poursuit-il.

... remise aux 18 heureux élus
… remise aux 18 heureux élus…

La carotte et le bâton

Et c’est finalement là tout l’intérêt de cette première remise de médaille. Il ne s’agit pas de pointer du doigt les parents quand les enfants font des bêtises, il est bon aussi de les féliciter quand tout va bien. Ce mardi, il y avait donc beaucoup de fierté pour les médaillés âgés de 37 à 91 ans. Fierté des sélectionnés, mais aussi de leurs proches. “Ma mère, c’est notre héroïne”, clame Emilie, 10 ans, au cœur d’une fratrie de 6 enfants. Sa maman, Houdhayati Mogné Mali vient alors de se voir décerner la médaille de la famille. “C’est une princesse au cœur tendre qui supporte tous nos caprices, poursuit lyriquement la fillette. Malgré tous ses engagements, elle n’a jamais oublié nos anniversaires. Tu as mérité ta médaille” conclut-elle à l’adresse de sa maman.
Autre médaille : Bacar Hadulami de Chiconi. L ‘homme coule une heureuse retraite après 32 ans comme instituteur donc 25 comme directeur d’école à Chiconi. Pour lui, le secret d’une éducation réussie, c’est de savoir manier avec justesse douceur et autorité. “Je savais jouer avec eux, mais aussi hausser la voix. J’aimais mes enfants, mais je ne le montrais pas trop.” Aujourd’hui président de la fédération mahoraise des personnes âgées et retraitées, il était récompensé pour l’éducation de ses 5 enfants, mais aussi, bien sur, pour ce qu’il a apporté aux quelque 4000 élèves qui ont fréquenté sa classe.

L’année prochaine, la même remise de médailles aura lieu, mais pourrait être organisée dans chaque commune.

Y.D.

...Avec un joli diplôme.
…Avec un joli diplôme.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Coupures d’électricité à Hagnoudrou ce jeudi 11 août de 8 h...

139522
Dans le cadre de travaux d'entretien, Electricité de Mayotte (EDM) fait savoir dans un communiqué que des coupures sont prévues le jeudi 11 août...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Visite ministérielle : de grands enjeux en perspective

139522
Dans le cadre de la visite du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, et du ministre délégué aux Outre-mer, Jean-François Carenco, prévue la semaine du 22 août prochain, les séances de travail se sont multipliées à Paris la semaine dernière. Ainsi, le 5 août, le président du Conseil départemental, Ben Issa Ousseni a été reçu par Jean-François Carenco. La veille, la parlementaire Estelle Youssouffa s’était entretenue avec Gérald Darmanin.

Mlezi Maore : le directeur général quitte ses fonctions pour devenir sous-préfet de Barcelonnette

139522
Suite à sa nomination, par décret du Président de la République en date du 29 juillet dernier, au poste de sous-préfet de Barcelonnette dans le département des Alpes de Haute-Provence, Dahalani M’Houmadi quitte ses...

Jumelage Mayotte-Comores : “trahison”, ou réaffirmation diplomatique d’une Mayotte française?

139522
Ce lundi 1er août, le Collectif des Citoyens de Mayotte scellait symboliquement les portes de la mairie de Mamoudzou pour protester contre le jumelage prévu entre le chef-lieu et les villes de Tsidjé (Grand-Comores) et Mutsamudu (Anjouan). Une initiative qui divise : là où le Collectif évoque une "trahison", le premier édile de Mamoudzou y voit une réaffirmation officielle de l'identité française de l'île au lagon.

Koungou : un comité de sécurité créé pour faire face à la délinquance

139522
Jeudi dernier, la ville de Koungou communiquait sur les réseaux sociaux à propos de la constitution d’un comité de sécurité. Son objectif ? Mutualiser les moyens des comités déjà existants pour mieux mailler les quartiers et améliorer la collecte d’information en cas de troubles. Malgré les actes de médiation, les événements de ces derniers temps font naître un ras-le-bol perceptible.

Les outre-mer dans la Constitution : « changer de paradigme ultramarin est une nécessité...

139522
Pour nourrir le débat sur la place des outre-mer dans la Constitution, la délégation sénatoriale aux outre-mer a organisé en juin dernier une réunion conjointe avec l’Association des juristes en droit des outre-mer. L’objectif, esquisser des pistes de réflexion pour refonder les articles 73 et 74 de la Constitution au regard des réalités des territoires ultra-marins.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com