Les graines de l’intelligence artificielle en éveil

0
218
Cours et expériences pour les élèves de Kawéni en Inside Day en décembre
Robot détecteur de mouvements
Robot détecteur de mouvements

Si un groupe d’élèves suivait les pas de Guy Lentini, Responsable du Département technique d’Orange Mayotte, c’est qu’ils étaient les heureux sélectionnés des classes de 3ème de leur collège pour la 1ère édition de « L’Orange Inside Day » à Mayotte. Une rencontre avec les salariés du groupe Orange à Mayotte pour découvrir les métiers et les différents parcours possibles au sein du groupe Orange à Mayotte et dans le monde.

Trois ateliers ont été mis en place avec un objectif, « préparer les compétences de demain ». Ils portent sur le réseau, sur la présentation des métiers techniques et liés au commerce, et sur l’intelligence artificielle et les métiers du futur.

Un petit robot détecteur de mouvement, conçu par des élèves de 6ème à La Réunion se déplace sur la table, « l’intelligence artificielle est destinée à faire faire par une machine des tâches que l’homme et la femme accomplissent en utilisant leur intelligence », explique Yannis Dalleau, Attaché de presse chez Orange.

Une poupée russe de programmes

Ce qu’il illustre par la puissance grandissante chez les robots : « Celui qui a battu le champion d’échecs Kasparov en 1997, Deep blue, faisait 2 mètres de haut, pesait 700kg, et équivalait 256 ordinateurs. En mars 2017, un autre ordinateur est vainqueur au jeu de Go, jeu dont le nombre de combinaisons est supérieur à celui des atomes dans l’univers, alors que 3 jours avant, il ne savait pas y jouer, et Google, qui vient de créer un programme capable de créer d’autres programmes d’intelligence artificielle ».

Armoire de dispatching des connexions, présentée par Guy Lentini
Armoire de dispatching des connexions, présentée par Guy Lentini

Le monde de demain sera fait d’objets intelligents et connectés, « à vous de les créer ! » Justement, le petit groupe se dirige vers un autre atelier, où ils doivent concevoir un réseau. C’est Guy Lentini qui est à la manœuvre et qui les fera voyager au gré des pays desservis par le câble LION, au départe de Brest, puis le Portugal, quelques pays d’Afrique, puis La Réunion, d’où part le LION2 vers Mayotte. « Pour l’instant, il n’y en a qu’un, et en réponse à la question d’une possibilité de casse, et bien, il n’y a plus aucune connexion dans ce cas ».

Bientôt LION 3

Ce qui pose la question de la sécurisation, « nous travaillons justement sur le réseau, ce qui explique les lenteurs de débit internet ces derniers jours, pour pouvoir mettre en place la liaison LION 3 dans le courant de l’année prochaine », qui reliera Mayotte aux Comores.

« Mais comment vous faites quand il y a une coupure d’électricité générale, comme mercredi soir ?! », interroge Yasnie. « Nos installations sont protégées contre les variations d’intensité de EDM grâce à des redresseurs qui peuvent prendre le relais pendant un quart d’heure. Au- delà, c’est un groupe électrogène qui prend le relais », répond Guy Lentini en les amenant au-dessus des passages de câble à Kawéni.

Les élèves nous le confient, « c’est l’atelier qu’on a préféré ». Et attention, le maestro du câble leur annonce une interro écrite à la fin !

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here