21.9 C
Dzaoudzi
mercredi 5 octobre 2022
AccueilEducationSix lycéennes au Comité de tourisme pour vendre Mayotte et ses produits

Six lycéennes au Comité de tourisme pour vendre Mayotte et ses produits

Les six lycéennes ont fait tourner la boutique
Les six lycéennes ont fait tourner la boutique.

Arrivé les mains vides, David NGoma, un enseignant qui vient d’arriver à Mayotte, quitte le Comité du tourisme avec un gros sac de produits locaux. “Elles sont efficaces” sourit-il.

“Elles”, ce sont six lycéennes du LPO Mamoudzou Nord, élèves de 2nde en bac pro accueil et vente. Le temps d’une après-midi, elles ont bénéficié d’un stage conventionné au Comité de tourisme où la gérante de la Bombonière aux épices  Nemati Toumbou-Dani présente pendant un mois ses produits.

“On a un partenariat avec l’Education nationale pour permettre à des élèves en formation de vente de compléter leur formation avec une mise en situation d’accueil et de conseils aux clients” explique l’entrepreneure. Alors que quelques minutes plus tôt, David NGoma, peu avare de temps libre, se prêtait au jeu et se faisait expliquer chaque produit par les lycéennes, leur professeure de vente Hélène Le Mouel expliquait que ses élèves n’ont eu “qu’une demie-heure pour se familiariser avec les produits. L’objectif c’est qu’elles soient actrices de leur formation, mais aussi de mettre en valeur le terroir de Mayotte”.

La patronne de la Bombonière aux épices se réjouit de l’enthousiasme des futures hôtesses. “On voit tout de suite qu’elles sont à l’aise. Elles accueillent le client et le guident parmi les produits, jusqu’à la caisse” se réjouit-elle. En effet, il était difficile de rencontrer les futures vendeuses sans se laisser séduire par tel ou tel produit local.

“Un potentiel touristique énorme”
Un couple de passage à Mayotte en a fait l’expérience. Olivier et Djaouida devaient s’envoler le soir-même pour Paris et souhaitaient rapporter quelques souvenirs à la famille. Les lycéennes ont rempli leur rôle à merveille. “On voit que c’est un peu scolaire, mais c’est bien de les mettre dans le vrai monde, explique Olivier. On sent que ça manque un peu d’expérience mais elles font de vrais efforts pour être professionnelles, elles sont volontaires.”

David Ngoma repart bien chargé
David Ngoma repart bien chargé.

“Il y a un potentiel touristique énorme à Mayotte, rebondit sa compagne, former des professionnels, impliquer les Mahorais pour valoriser cet endroit déjà magique, c’est un vrai bonus.”

Ça tombe bien, c’est ce qu’aimerait faire la jeune Saïd Mouinamoulida. Encore timide, elle qui “aime l’accueil et la vente” aimerait “travailler dans le tourisme et faire découvrir les produits locaux”.

“C’est un réel plaisir de voir des jeunes qui sentent aussi le besoin de valoriser le terroir et le territoire” sourit Nemati Toumbou-Dani.

Un territoire que la classe a à cœur de faire découvrir à d’autres lycéens en vente, de Soissons ceux-là. Les jeunes métropolitains ont proposé d’envoyer à Mayotte un colis de fournitures scolaires. En réponse, les Mahoraises ont eu l’idée de leur faire parvenir à chacun un salouva. “J’ai trouvé leur idée géniale” s’enthousiasme Hélène Le Mouel qui cherche désormais des financements pour réaliser ce projet interdépartemental. En attendant de trouver l’argent, les élèves ont à charge de démarcher les fournisseurs et de négocier des tarifs. On n’arrête pas d’apprendre.
Y.D.

Comments are closed.

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Le centre social de Bouéni entend participer à résorber l’illettrisme

139533
Alors que l’illettrisme affecte une personne sur deux à Mayotte, ce taux étant deux fois plus élevé dans les quartiers prioritaires, le centre social...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

Départementales Sada : remaniements en vue au conseil départemental

139533
L’issue du scrutin a parlé : c’est donc le binôme Soula Saïd Souffou/Mariam Saïd Kalame qui intègre les bancs de l’assemblée départementale. Ce qui implique des réélections au menu du conseil départemental les jours prochains. Avec l’éventualité d’une refonte complète des vice-présidences, comme nous l’expliquons

Départementales partielles : Soula S. Souffou et Mariame S. Kalame élus avec 52,26% des voix

139533
Ils étaient en tête au premier tour, et ont creusé l’écart à l’issue du second : le binôme surprise Souffou/Kalame qui n’était pas présent sous cette configuration en 2021, est le nouveau duo d’élus qui intègre le conseil départemental.
Comores, Azali Assoumani

Comores : un ténor de l’opposition appelle à une désescalade politique

139533
L’ancien gouverneur de la Grande-Comores, Mouigni Baraka Said, estime qu’il est temps de dialoguer avec le président Azali Assoumani dans l’intérêt du pays et de la population. L’homme politique se reconnait toujours dans l’opposition mais s’oppose toutefois à "ces querelles sans fin et sans véritable perspectives de sortie de crise". Une démarche mal digérée par les autres opposants qui refusent tout dialogue avec le président Azali Assoumani depuis son élection le 24 mars 2019.
Départementale, Sada, Mayotte

Départementales partielles à Sada : Saïd Souffou-Mariam Kalame en tête

139533
Le 1er tour de l'élection partielle des conseillers départementaux du canton de Sada se tenait ce dimanche 25 septembre. Le canton est toujours scruté de prés pour être l'un des épicentres politiques locaux. Les élections...

Comité de suivi des Assises de la sécurité : « Tous les signaux sont au...

139533
A la demande du maire de Mamoudzou, Ambdilwahedou Soumaila, le Comité de suivi des Assises de la sécurité et de la citoyenneté s’est tenu dans la matinée de ce jeudi 22 septembre à la mairie du chef-lieu. L’occasion d’écouter les doléances de la société civile au regard des épisodes de violences de ces dernières semaines.
Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com