27.9 C
Dzaoudzi
lundi 6 décembre 2021
AccueilEconomieLes salariés de Mayco pourraient manifester hors Longoni ce vendredi

Les salariés de Mayco pourraient manifester hors Longoni ce vendredi

Soilihi Midaïn évoque le respect des NAO
Soilihi Midaïn évoque le respect des NAO

Les salariés de l’entreprise qui abreuve l’île de Coca Cola, expliquent que le ras-le-bol couvait depuis un moment et que le licenciement de l’un a été la goutte qui a fait déborder les revendications des autres. Un départ forcé lié à une histoire de couteau brandi, « mais en fait la soit disant victime a dit qu’il n’y avait jamais eu de menace, donc on laisse la justice régler ce point », déclare Soilihi Midaïn, comptable dans l’entreprise et délégué syndical CGT Ma.

Assis à l’ombre dans un coin prés de la grille d’entrée, certains jouent aux cartes, d’autres aux dominos. Sur les 140 salariés que compte l’entreprise, tous ne sont pas grévistes, « une poignée qui est venue travailler hier », assurent-ils, tout en mentionnant que l’autre syndicat majoritaire, FO, n’a pas appelé à la grève.

Les revendications portent sur des acquis soulignent les grévistes, « notamment une hausse de 4% sur les salaires décidée en Négociations Annuelles Obligatoires, que tous n’ont pas touché ». Il serait une dizaine dans ce cas, « certains sont récemment arrivés dans l’entreprise, mais des anciens aussi ». Même problème d’iniquité avancent-ils, dans les primes.

Un forfait restreint

Le comptable exhibe son contrat de travail pour la dernière clause
Le comptable exhibe son contrat de travail pour la dernière phrase

Véritable casse-tête dans toutes les entreprises, les heures supplémentaires ont du mal à être payées à hauteur de leur effectivité, clame Soilihi Midaïn. Lui est particulièrement visé puisque son contrat en CDI, qu’il nous fait lire, fait état d’une rémunération forfaitaire impliquant l’absence de compensation financière pour toute heure supplémentaire effectuée.

Le climat social tendu était lié aux « abus de pouvoir et harcèlement moral de la part des cadres » : Soilihi Midaïn en veut pour exemple la sanction émise par un responsable commercial sur un salarié de la production, donc pas dans son secteur, « et la surveillance minutée quand on va aux toilettes. » Nous ne sommes pas parvenu à joindre la direction de l’entreprise Mayco.

Défense des ex-Hipo

Les salariés qui ont érigé un barrage à l’entrée de la zone commerciale Vallée III de Longoni, manifestent aussi pour leurs voisins de Aqua Service Mayotte, anciennement producteur de la bière Hipo, racheté depuis 2014 par Mayco, « ils sont six mais n’ont pas les mêmes avantages que nous ».

En dehors d’une réunion avortée le 27 octobre, ils expliquent n’avoir aucun contact avec leur direction. Et démontrent haut et fort exercer leur droit de grève sans débordement, le portail d’entrée de l’entreprise n’étant pas cadenassé, et l’autre moitié de la zone commerciale étant libre d’accès, notamment le dépôt de bus scolaires Matis et les véhicules Sogama de transport de bonbonnes de gaz pour l’hôpital, « on les laisse passer ».

Un peu isolés dans leur coin de Longoni, ils se sont dégourdis les jambes mercredi en marchant sur Trévani, « et nous préparons une action pour ce vendredi », lancent-ils.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Météo France, Mayotte

Mayotte en vigilance jaune pour les Orages aussi

0
Depuis ce week-end et ses grandes marées, Mayotte est placée en vigilance jaune vagues submersion. Météo France vient de rajouter une vigilance jaune pour...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.