Un lycéen sauve une fillette de la noyade

0
171
Mouhamadi Ousseni, 16 ans, s'est jeté à l'eau pour sauver une vie.
Mouhamadi Ousseni, 16 ans, s’est jeté à l’eau pour sauver une vie.

Alors que la journée culturelle battait son plein dans le village en ce jour férié, le jeune homme profitait de la plage avec ses amis. C’est alors qu’il a aperçu un corps flottant à quelques dizaines de mètres du bord. Réalisant qu’il s’agissait d’un enfant, il s’est jeté à l’eau. « J’ai nagé environ 50 mètres et j’ai ramené l’enfant sur le bord. Elle avait du mal à respirer alors je l’ai allongée sur le sable, j’ai fait un massage cardiaque et j’ai prévenu les secours ».

Ce geste qui sauve, le jeune homme l’avait appris deux ans plus tôt avec le collège. « On avait fait une sortie scolaire à Bambo où on avait rencontré des secouristes et les gendarmes qui nous ont montré comment s’y prendre. C’est ça qui m’a permis de sauver la petite fille » se réjouit Mouhamadi.
Juste à côté, la croix rouge avait disposé des secouristes pour les festivités du village. Ils ont été les premiers sur les lieux avec la gendarmerie. Puis sont arrivés les pompiers et enfin, le Smur qui a emmené la fillette aux urgences, confirment les pompiers. La petite aurait échappé à la surveillance de sa maman, notamment à cause de la foule, avant d’être emportée par le courant.

Héros du jour, héros toujours ?

S’il a sauvé une vie, le garçon ne se définit pas spontanément comme un héros, à l’inverse de ses camarades qui parlent beaucoup de cette histoire. « Un héros à seulement 16 ans » salue son ami, Chebani, un pompier volontaire présent sur les lieux.

Pompier, c’est d’ailleurs le métier qu’aimerait adopter le héros du jour. « C’est un métier qui me tient à cœur depuis tout petit. Mes amis et ma maman m’encouragent à passer les concours pour être pompier professionnel » poursuit-il, désireux de finir son bac avant toute chose. Une vocation qui n’est sans doute pas étrangère au bon réflexe qu’il a eu le 1e novembre, et qui lui a permis de sauver une vie. Nul doute que s’il persévère dans ce projet, ses amis n’ont pas fini d’ériger Mouhamadi en héros local.

Y.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here