25.9 C
Dzaoudzi
mercredi 1 décembre 2021
AccueilEconomieEconomie sociale et solidaire : entre Gandhi et Bill Gates !

Economie sociale et solidaire : entre Gandhi et Bill Gates !

Ben Amar Zhegadi, directeur de la CRESS
Ben Amar Zhegadi, directeur de la CRESS

Célébrée depuis 10 en métropole, l’économie sociale et solidaire est un nouveau concept à Mayotte, entre échanges réglementés et libre concurrence, le tout au service de l’humain. La 1ère conférence sur le sujet se tenait ce lundi au cinéma Alpa Joe, à l’initiative de la direction du travail. Un concept que résumait Maymounati Ahamadi, la directrice de la BGE (Boutique de gestion) sur le 2ème atelier, en une image : celle du mélange entre Bill Gates et du Mahatma Gandhi.

On part à la fois de tout et de rien à Mayotte. « L’économie sociale et solidaire, c’est l’ADN de la société mahoraise », avait lancé Thani Mohamed Soilihi, sénateur et président de la Chambre régionale de l’Economie sociale et solidaire (CRESS). « Les associations qui se sont créées dans ce domaine l’ont fait par opportunisme, pour répondre à un besoin de la société », explique la directrice de la BGE. C’est le cas des grosses associations Tama et de Toioussi, devenue Mlézi Maoré, qui emploie 200 personnes.

Mais d’autre part, l’ESS puise sa source dans un secteur informel très développé ici, « une partie sera formalisable, l’autre non. Pour effectuer des démarches administratives, il faut être en situation régulière », rappelait Ben Amar Zeghadi, le directeur de la CRESS.

Pour accompagner tout ce petit monde, des structures existent, avec comme porte d’entrée la CRESS, qui se fera connaître par le passage d’une caravane dans les villages.

Ni mère Thérésa ni requin

Les acteurs avaient répondu nombreux
Les acteurs avaient répondu présent

Ce n’est pas l’émergence d’un secteur hyper subventionné, assurent les acteurs, tout au contraire : « Le porteur de projet doit avoir un modèle économique viable. En ciblant les actions à mener, ses clients potentiels, ses fournisseurs, etc., recommande Maymounati Ahamadi, nous ne sommes pas sur un mode mère Thérésa avec le simple objectif de ‘faire quelque chose de bien pour l’homme’, mais sur une rentabilité à dégager pour ne pas être dépendant à 100% des fonds publics »

Pas un monde de requins du social non plus, « les entreprises ont un modèle à respecter, de type coopérative et avec une solidarité et non une concurrence, entre les porteurs de projets. »

Un duo qui amène à se poser des questions « comment associer retour sur investissement et utilité sociale ? Compétitivité et solidarité ? Business plan et impact social ? Un exemple, celui de la chocolaterie du Pecq qui achète à des petits producteurs leurs graines de cacao, qu’elle va transformer en chocolat que vend un petit laboratoire auprès de boutiques. Participent des capitaux privés et publics.

Le m’voungué mieux que le bangué

Plusieurs interventions qui pointaient les difficultés
Plusieurs interventions qui pointaient les difficultés de fédérer l’ensemble des acteurs

Des débuts de structuration sont déjà en cours, comme le groupement des pêcheurs de Mtsapéré, mais la nécessité d’une Stratégie territoriale à mener par la CRESS s’impose, c’est d’ailleurs prévu.

Un exemple concret des besoins à satisfaire a été présenté, de productions de fruits et légumes qui pourraient s’avérer à la fois rentable (un mauricien est d’ailleurs milliardaire en transformant du m’voungué riche en protéine végétale) et utile pour la santé d’une population à la fois pauvre et diabétique.

Attention, tous les projets ne sont pas du domaine de l’ESS, « ça dépend de leur statut » un label Entreprise solidaire d’utilité sociale (ESUS) est délivré par la Dieccte.

Anne Perzo-Lafond
Lejournaldemayotte.com

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

  1. 54409 770808Its a shame you dont have a donate button! Id most definitely donate to this outstanding internet site! I suppose within the meantime ill be pleased with bookmarking and putting your Rss feed to my Google account. I look forward to fresh updates and will share this weblog with my Facebook group: ) 119903

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Sea Shepherd, Naturalistes, Mayotte, tortues

Les Naturalistes recadrent Sea Shepherd sur la protection des tortues

0
Sea Shepherd mis au banc des accusés par l'association les Naturalistes sur la prétendue découverte d'un charnier de tortues marines sur leur bivouac, là où il ne s'agirait que de leur regroupement d'ossements à visée pédagogique illustrant le braconnage
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.

L’ancienne maire de Chirongui condamnée pour diffamation

0
Dans un discours de campagne en juin dernier, Roukia Lahadji avait accusé le chef de la police municipale de Chirongui de violences ayant pour but d'intimider les électeurs. Ces propos ont été reconnus diffamatoires, mais la justice l'a blanchie du caractère racial de ces accusations, conduisant à une peine tout à fait symbolique à l'issue d'un procès teinté de politique.
Frédérique Vidal, Mayotte

Arrivée ce jeudi de la ministre de l’Enseignement supérieur à Mayotte

0
Frédérique Vidal sera à Mayotte ces jeudi 18 et vendredi 19 novembre 2021. Professeur des universités, la ministre nommée en mai 2017 sera accueillie par le recteur et chancelier des universités Gilles Halbout. Sa visite tournera autour du CUFR et des thèses de recherches sur les milieux marins et du volcan