Première rencontre nationale de jeunes ultramarins

0
86
Des apprentis cuisiniers... "à l'école des Outre-mer"
Des apprentis cuisiniers… “à l’école des Outre-mer”

La période est porteuse au rassemblement des territoires ultramarins. Non que ces rencontres n’aient jamais existé, Congrès des collectivités de l’ACCD’OM, Colloque des RUP, Etats généraux… elles sont le lieu d’échanges moteur pour le développement et pour faire évoluer le regard sur les outre-mer. Les jeunes souhaitent leur rassemblement pour ne parler que d’une seule voix de leurs atouts comme des difficultés.

1,2 million d’habitants de moins de 30 ans, des jeunes souvent peu qualifiés, un taux de chômage quasiment doublé par rapport à la métropole, les défis auxquels les territoires des Outre-mer doivent faire face sont nombreux. Forts de leur expérience sur le terrain auprès des jeunes, qu’ils soient en difficulté scolaire, en insertion ou en situation de précarité, quatre organismes ont décidé d’agir ensemble pour mettre en valeur les richesses des Outre-mer : Les compagnons du devoir, le Service Militaire Adapté, le Secours Catholique-Caritas France et Apprentis d’Auteuil.

 « Une initiative qui fait suite au Défi jeunes que nous avions organisé pour interpeller les candidats à la présidentielle sur le ressenti des jeunes ultramarins, par rapport à leur avenir ou à la politique notamment », explique Nadhame Youssouf, responsable du centre Nyamba de la délégation mahoraise du Secours Catholique-Caritas France.

Des « témoignages clairs et objectifs » à Mayotte

Nadhame Youssouf, pour le Secours Catholique-Caritas France
Nadhame Youssouf, pour le Secours Catholique-Caritas France

Jugeant qu’il fallait poursuivre et saisissant l’opportunité des Assises des Outre-mer, les 4 associations organisent pour la première fois, une rencontre nationale sur le thème « À l’école des Outre-mer – Partageons nos talents », qui se déroulera le vendredi 17 novembre, de 9h30 à 19h, à Paris, à la veille de la Journée Outre-mer Développement et en présence d’Annick Girardin, ministre des Outre-mer.

Quatre ateliers seront proposés pour encourager l’émergence de nouvelles initiatives. Apprentis d’Auteuil a choisi de travailler sur le premier, « Vivre ensemble et interculturalité dans les Outre-mer », un thème préparé avec assiduité par les jeunes de Mayotte : « Nous avons sélectionné 6 jeunes pour leurs parcours de réussite sur le territoire. L’un d’eux, Youssouf, a été scolarisé au Lycée d’Enseignement Adapté Espérance, et a surmonté ses difficultés pour tenter un titre professionnel de cuisine au CFC Agepac », explique Richard Colin, Formateur en cuisine et en hygiène alimentaire. Ils sont deux autres dans son cas. Des témoignages « clairs et objectifs », une exigence de la rencontre.

L’outre-mer, une plus-value ?

Les stagiaires du SMA
Les stagiaires du SMA

L’interculturalité, ils vont la faire vivre lors de la rencontre du 17 novembre, lors d’une danse de type chigoma, et d’une poésie chantée « il y aura un arrêt sur image, et chaque jeune s’exprimera sur un thème de notre composition ». Un des jeunes expliquera son idéal de vivre ensemble : « aider les autres, vivre sans haine ou condamner des bagarres ».

Les autres thèmes portent sur les problématique habituelles, des Outre-mer : « Accompagnement des jeunes ultramarins vers un emploi et vers l’insertion dans la société », animé par les Compagnons du Devoir et du Tour de France, « Vers une mobilité gagnante pour les jeunes ultramarins et pour les territoires », par le Secours Catholique-Caritas France, et une 4ème qui met en valeur ces territoires éloignés de l’Hexagone : « Une expérience professionnelle Outre-mer : quelle plus-value pour l’intéressé et pour l’entreprise ? », animé par le Service militaire adapté.

Cette première rencontre nationale rassemblera 200 participants, dont 70 jeunes et leurs accompagnants venant des Outre-mer. À l’issue de ce colloque, les conclusions des échanges seront retranscrites pour être présentées lors d’une table ronde organisée le lendemain, lors des Journées Outre-mer Développement au Palais Brongniart, et seront adressés aux experts de métropole et des Outre-mer dans le cadre de leur consultation des Assises des Outre-mer.

A.P-L.
Lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here