25.9 C
Dzaoudzi
samedi 16 octobre 2021
AccueilFaits diversViolemment agressé pour une cigarette

Violemment agressé pour une cigarette

Barre tribunal MamoudzouC’est un “dossier de violences en réunion comme on en a trop souvent à Mayotte” déplore la procureure Pajak-Boulet.

L’affaire traîne depuis trois ans déjà. En cette soirée du 12 octobre 2014, des amis reviennent d’un matche qui a eu lieu à Cavani. Près du stade, ils sont abordés par un groupe d’individus qui demande une cigarette à l’un d’eux, qui refuse. Pris à partie par la bande, la victime est frappée à coup de poings et de pieds, et reçoit une pierre à l’arrière du crâne. La blessure est grave. L’homme  n’est pas en état d’être auditionné. Evacué vers la Réunion, il récolte 30 jours d’ITT.
A la barre du tribunal correctionnel, trois des agresseurs sont poursuivis. La justice retient contre eux le témoignage de l’ami et de la petite amie de la victime, du sang sur le tee-shirt d’un des interpellés, et leurs propres déclarations devant le juge d’instruction en 2015.
Mais à la barre, les versions varient, les responsabilités sont renvoyées. La défense dénonce “une enquête malmenée” avec “des témoins qui n’ont pas été auditionnés”. En outre le sang du tee-shirt n’a pas été analysé. Les deux avocats plaident le fait que, à l’instar de leurs clients, la victime aurait elle-aussi changé de version au fil de l’instruction.

“Un déchaînement de violence”

La procureure de son côté dénonce “un déchaînement de violence pour une simple cigarette” passible de 7 ans de prison et s’en prend aux prévenus qui “chipotent, se moquent du monde”. En raison de la qualification de violences en réunion, elle argue qu’il n’est de toutes façons pas nécessaire de définir précisément qui a fait quoi. Elle requiert des peines de 1 à 2 ans ferme contre les trois prévenus. Le tribunal prononce 6 mois pour deux d’entre eux, et 1 an pour le troisième. Des peines symboliques puisqu’elles pourront être soit aménagées, soit fusionnées avec la détention en cours de l’un, et la détention provisoire de 8 mois déjà effectuée par son comparse. Seul le prévenu actuellement incarcéré dans une autre affaire est reparti menottes aux poignets.

La victime quant à elle ne s’est pas constituée partie civile et n’était pas présente à l’audience.

 Y.D.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

SMAE, Vinci, Mayotte

Coupures d’eau pour travaux à Mirereni ce lundi

0
La Mahoraise des Eaux informe son aimable clientèle que suite aux travaux de raccordement du forage Mirereni-Poroani sur la conduite d’adduction principale qui alimente...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
Consel de défense, Gabriel Attal, Mayotte

Covid : des mesures d’allègement pour les départements les moins touchés

0
Alors que la situation épidémique continue à s’améliorer sur l’ensemble du pays, un conseil de défense a été réuni par le chef de l’Etat ce mercredi. Il s’agissait d’évaluer de possibles allègements des mesures barrière. Mayotte pourrait être concernée

Assises de l’économie de la mer : « Nous avons désormais pris l’engagement de parler...

0
Parc Marin, Département, CCI ou encore Pôle emploi désormais dans le même bateau pour développer l’économie maritime, c’est en tout cas la promesse affichée par les partenaires à l’issue des Assises de l’économie de la mer qui se sont tenues les 14 et 15 septembre à Nice. Un premier pas vers un territoire d’excellence ? Abdou Dahalani, président du Parc naturel marin de Mayotte veut y croire.

“Parole libre” sur l’Europe, une réflexion inédite qui donne leur place aux citoyens

0
Une vingtaine de citoyens de Mayotte sont appelés tout le weekend à débattre de la place de l'île dans l'Europe et de leurs attentes pour les prochaines décennies. Une manière d'intéresser le grand public à une politique qui semble souvent lointaine, obscure et abstraite. A Mayotte, l'Europe est pourtant tout le contraire.

Visite sénatoriale : vers plus de moyens pour la justice

0
"La justice mérite un renfort" estime François-Noël Buffet, président de la commission des lois du Sénat en visite à Mayotte. Une semaine de terrain lui a fait prendre la mesure des changements depuis sa dernière venue en 2006, et des défis à relever en marge de la loi programme pour Mayotte.

Tribune – « Qui pour succéder à tonton Marcel ? », interroge Nabilou Ali Bacar

0
Qui pour défendre la cause mahoraise à la hauteur de l’investissement de feu le sénateur Marcel Henry ? Alors que devant les caméras, tout le monde se revendique de quelque chose, et surtout de lui, quelle est la part d’artifice ? Les actions et les réflexions se comptent sur les doigts d’une main. Chacun doit faire son introspection, invite Nabilou Ali Bacar