Troubles à l’ordre public à la suite d’un match de football : 3 interpellations

0
24

Gendarmes jeunesLa coupe de France régionale de football se jouait ce samedi 14 octobre 2017  entre les équipes de Combani et de Mtsapéré. A l’issue, vers 18h, des échauffourées éclataient autour du stade puis à Dzoumogné.

Dans cette commune, environ 200 jeunes, décidés à en découdre avec les forces de l’ordre, érigent des barricades et se sont mis à leur jeter des pierres. Placés sous les ordres du Groupement Tactique de Gendarmerie III/3 de Nantes, les gendarmes mobiles des escadrons  de Maison-Alfort, de Satory et de 32/6 de Mirande, reprennent le contrôle de la situation, deux gendarmes mobiles ont étés blessés légèrement au cours de ces opérations.

Le lendemain, un dispositif de contrôle de zone est mis en place entre 10 heures et 12 heures, puis entre 14 heures 30 et 17 heures 30, avec le concours de la police municipale.
Il permet d’interpeller 3 individus, auteurs la veille de jets de pierres sur les forces de l’ordre, notamment. Reconnus par des militaires et un témoin, ils sont placés en garde à vue à la brigade de M’Tsamboro.
A cette occasion, 2253 personnes sont contrôlées. Parmi elles, 30 en situation irrégulière sont interpellées, 25 font l’objet d’une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF).

S’agissant du contrôle portant sur 1038 véhicules, il a donné lieu à la constatation de 21 infractions dont 6 délits routiers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here