Condamnée pour violation des restrictions d’eau

0
31

Code pénal tribunalUne jeune femme de Kani-Keli écope d’une lourde amende pour avoir effectué des travaux en violation de l’arrêté de restriction d’eau, et avec le concours d’un salarié en situation irrégulière. Elle a été condamnée à un total de 1800€ d’amende donc 1200 avec sursis. Le tribunal a décidé de frapper fort, et au portefeuille ce mercredi.
Cette habitante de Kani-Keli était jugée pour avoir, en avril dernier, entrepris des travaux de construction. Outre l’embauche d’un Comorien en situation irrégulière, et donc salarié sans déclaration, la propriétaire a fait couler son béton avec de l’eau du réseau d’eau potable via un raccordement. Ce, pendant trois jours. « C’est sur que comme ça, faire une maison pour 6000€, on peut, à Mayotte » ironise le président du tribunal qui fustige le fait de « se servir de l’eau alors que vos voisins n’avaient pas le droit ».

Le tribunal qui est donc allé au delà des réquisitions du procureur qui réclamait un total de  1450€ d’amende dont 1000 avec sursis, soit 250 pour l’usage de l’eau, et le reste pour l’embauche d’un salarié en situation irrégulière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here