29.9 C
Dzaoudzi
mercredi 8 décembre 2021
AccueilEconomieEmplois aidés: les CRESS appellent à leur maintien et à leur amélioration

Emplois aidés: les CRESS appellent à leur maintien et à leur amélioration

Le Pôle emploi à Kawéni
Une alternative au chômage

Les contrats aidés sont des contrats spécifiques pour lesquels l’embauche et l’accompagnement est encadrée et appuyée financièrement par l’Etat. Les plus utilisés sont les emplois aidés et le Contrats uniques d’insertion (CUI).

Le réseau des CRESS (Chambres Régionales de l’Économie Sociale et Solidaire) s’inquiète de l’annonce par le gouvernement de la réduction des contrats aidés en 2017 et leur diminution sans précédent prévue en 2018. Il déplore particulièrement la méthode utilisée : “annonce brutale, mise en œuvre immédiate, et absence totale de concertation”. Ils sont 432.894 à être concernés, chiffrent les CRESS, dont 40% dans leurs secteurs d’activité.

En dessinant les différents profils des bénéficiaires, qui vont de personnes “très éloignées de l’emploi, soit directement dans l’insertion, soit dans des domaines d’utilité sociale”, à des “titulaires de diplômes universitaires”, elle dégage une utilité commune, celle du “tremplin” que propose un premier emploi et d’une insertion dans la vie active qui autorise la mise en place d’un “réseau de relations professionnelles”.

Que ce soit l’action sociale, les associations, le sport ou les arts et spectacles, le taux d’emplois aidés avoisine les 10%. C’est pour les collectivités de Mayotte notamment, le moyens de proposer un service public là où il n’existait pas, et une animation sur les activités périscolaires imposées par les contrats aidés.

Création de postes contre dépendance socialelogo_cncres

C’est une logique de contrainte budgétaire qui a poussé le gouvernement, et si l’on ne parle plus de stopper radicalement la mesure, le dernier chiffre annoncé est une diminution de 40% de leur coût dans le budget 2018. Comme le soulignent les CRESS, il faut prendre en compte le coût social de “l’augmentation du nombre de personnes en situation de pauvreté et dépendant des prestations sociales, sans oublier le poids, pour les départements, du retour au RSA de quasiment toutes les personnes exclues de ces emplois sous contrat aidé.” Elles évoquent en outre un Crédit Impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) bien plus coûteux que la mesure des emplois aidés.

En brandissant la menace de la suppression totale des emplois aidés qu’il comptait mettre à exécution, le gouvernement voulait mettre en garde contre ce qu’on pourrait qualifier d'”emplois assistés”, sans véritable avenir justement pour son bénéficiaire. Certaines structure, et on peut citer notamment la mairie d’Acoua, on commencé à pérenniser ces emplois en recrutant par la suite les jeunes.

En conséquence si les CRESS appellent au “maintien pour 2017 et 2018 du nombre de contrats aidés”, elles invitent aussi au “lancement d’une concertation afin de réfléchir à l’amélioration progressive de ces dispositifs.”

A.P-L.

Le Journal de Mayotte

 

 

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

DTPN, Mayotte, Laurent Simonin, PAF, POlice nationale, Cour des Comptes, Sénat

Insécurité : le commissaire Simonin met plus de “bleu dans la...

0
Davantage de moyens pour moins de policiers sur le terrain en France... la Cour des Comptes étrillait la police nationale dans un rapport dont nous nous étions fait l’écho. Profitant de la présence d’un haut fonctionnaire à la tête de notre police à Mayotte, promu au grade de commissaire général, le plus haut des commissaires, nous avons fait le point avec Laurent Simonin sur l’état opérationnel des services de la DTPN* dont il a pris la tête le 12 mars 2021
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours
FMAE, Mayotte, Journée mondiale du climat, Word Weather Attribution

La FMAE réveille les politiques sur la prise en compte de l’élévation du niveau...

0
Ce samedi, la Fédération Mahoraise des Associations Environnementales (FMAE) organise avec la mairie de Bandrélé et l’association 976 Sud Prévention, une nouvelle édition de la Journée mondiale du climat. L’occasion de lancer l’Observatoire du Changement Climatique de Mayotte

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...