Pamandzi : un front de mer tout neuf en 2019 ?

0
238

Les études de diagnostic sont terminées mais le projet de front de mer du Vieux Pamandzi sont encore à un stade théorique.
Cependant les choses avancent. Une consultation de la population est lancée sur les hypothèses retenues, et les travaux pourraient commencer au mieux en 2019. Ce matin, une réunion à la mairie de Pamandzi en présence du cabinet d’étude a permis de lever le voile sur ce qui pourrait être l’avenir de ce front de mer.

Des aléas à sécuriser

“Sur le vieux quartier de Pamandzi, des aléas ont été constatés explique le directeur de mission Denis Defargues. Une réflexion a été menée pour renforcer cet ouvrage et protéger les habitants, notamment suite à la tempête Hellen en 2014.”

Un ponton, une piscine et une halle de pêche

Les pistes d’aménagement s’articulent sur plusieurs axes, qui sont le développement économique, le respect de l’environnement et le confort des usagers, notamment des habitants et des touristes. Des axes qui tiennent compte des ambitions de la commune, mais aussi des contraintes inhérentes au site. Parmi ces dernières, on peut citer la proximité de l’aéroport, qui restreint les possibilités de construction, notamment en hauteur. Les quelques 10 000 véhicules qui empruntent chaque jour la RN4 sont aussi une donnée à prendre en compte pour la sécurité des autres usagers. Car toutes les hypothèses de travail retenues font la part belle aux piétons et cyclistes, avec soit un cheminement doux (non motorisé) le long de la caserne, soit une voie piétonne autour de la halle de pêche, voire juste une voie partagée sur la digue.
La halle de pêche, c’est un des volets économiques du projet. “On s’appuie sur les acteurs économiques du territoire” insiste le responsable. Situé près du site de déchargement des poissons, il doit faciliter le commerce de la pêche tout en respectant les normes d’hygiène. Un projet écologique aussi puisque le refroidissement se ferait grâce à un système sous-marin, sans électricité.

20170915_104818Mais ces éléments de projets ne sont pas arrêtés. “Le commune a tenu  à ce que ce ne soit pas uniquement un projet d’experts, mais un projet de population, il est important que le territoire se saisisse de ces propositions”.Le site a aussi vocation à être “une destination pour la commune, et un territoire d’accueil, c’est dans l’intérêt de Pamandzi et de Mayotte” poursuit le chef de projet qui souligne la proximité avec l’aéroport.
Pour ce faire, ces voies d’accès non motorisées sont donc envisagées, mais le nouveau front de mer se veut aussi “tourné vers le lagon”. Un ponton de 40 mètres est prévu, ainsi qu’un bassin pour les pirogues. Une zone de baignade sécurisée sera accolée au ponton, permettant l’apprentissage de la natation. Dépendant des marées, ce projet ne nécessitera pas le système de nettoyage d’une piscine, et sera donc, lui aussi, respectueux de l’environnement.

Une consultation populaire

20170915_110703
Le 5 octobre, trois commissions de travail se réuniront pour évoquer les questions de mobilité, d’activité économique et la place de l’habitat dans ce projet. Enfin, une réunion publique se tiendra le 1er décembre à l’intention de la population.Une phase d’enquête auprès des habitants est donc engagée. Un questionnaire papier a été édité pour la commune par le cabinet en charge du projet, et une enquête en ligne est aussi disponible ici

Reste en suspens la question du financement de ce projet “ambitieux, mais à l’échelle de la commune”, qui bénéficiera de fonds européens. Les responsables du projet se refusent à avancer pour le moment, ce que les travaux pourraient coûter.

Y.D.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here