Un jeune chef d’entreprise Mahorais reçu par le cabinet de la ministre

0
288
Mirhane Abdallah reçu par Gaëlle Nerbard
Mirhane Abdallah reçu par Gaëlle Nerbard

Sa société, qui répond au cahier des charges national et détient l’Autorisation du Conseil Départemental pour exercer en tant que services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile auprès des personnes âgées et/ou personnes porteuses de handicap.

Un secteur jusqu’alors totalement vierge, puisque les cocos et bacocos (personnes âgées) étaient jusqu’à présent intégrés dans la cellule et le foyer familial. Mais les modes de vie évoluant, la prise en charge des personnes âgées devient prégnante à Mayotte, et alors que la population, très jeune, de Mayotte, ne peut que vieillir…

Face à l’exigence d’avoir du personnel formé et qualifié pour la prise en charge de ce public fragile, il a ainsi fondé il y a un an et demi Somahazi, une entreprise destinée à la formation des jeunes aux métiers du social, sanitaire et du médico-social et à la prise en charge de seniors.

Former les jeunes

Il a sollicité dans ce cadre les conseillers de la ministre, et a été reçu par Gaëlle Nerbard, Conseillère chargée des affaires sociales, de la santé et de la jeunesse au Cabinet de la Ministre des Outre-mer et Nafissata Mouhoudhoir, de la DJSCS de Mayotte.

En rencontrant les services de l’Etat, le jeune chef d’entreprise souhaite sensibiliser les pouvoirs publics à l’urgence de la formation des jeunes aux soins particuliers que requièrent nos plus âgés. Porteur également du projet du 1er Salon des Cocos et Bacocos qui se tiendra début novembre à Mamoudzou, en partenariat avec la FMAPAR, Mirhane Abdallah a reçu les encouragements des équipes d’Annick Girardin sur ce dossier. La ministre s’était d’ailleurs rendue à l’association WADZADE WA MAHORAIS d’Ali Nizary afin d’échanger avec les retraités et personnes âgées à Bandraboua.

De plus, il a proposé, au cabinet ministériel, sa candidature pour faire partie des assises de Mayotte qui auront lieu au mois d’octobre 2017.

A.P-L.
Le Journal de Mayotte

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here