L’élection de la prochaine Miss Mayotte, c’est dans 9 jours !

0
286
Les 7 candidates de l'élection Miss Mayotte 2017
Six des sept candidates de l’élection Miss Mayotte
2017

Au fil des années, l’élection Miss Mayotte prend de l’ampleur et l’objectif de l’association organisatrice du concours est claire: «Nous souhaitons de tout cœur atteindre ce fameux top 12, voir top 5 pour l’élection nationale. Toutes nos candidates ont le potentiel pour y arriver», assure fièrement Franck Servel, le délégué régional Miss Mayotte.

Pour atteindre cet objectif ambitieux, l’ancienne association WaMa désormais nommée Organisation Miss Mayotte affiche une nouvelle ligne directrice assumée : augmenter la visibilité et la présence de la Miss Mayotte.

Naïma accompagne les candidates pour leur présentation officielle
Naïma accompagne les candidates pour leur présentation officielle

Ainsi, les 7 candidates de cette année ont été particulièrement choyées, accompagnées et orientées. Il fallait bien cela pour les préparer aux futurs rendez-vous clés de l’élection qui arrive très prochainement.

Un programme chargé

Après la conférence de presse de présentation officielle des candidates, la campagne de communication continuera le 24 août prochain pour un événement presse en Petite Terre.

L’élection se tiendra le lendemain, le vendredi 25 août, sur le Place des Congrès de Pamandzi pour la seconde année consécutive. La cérémonie sera retranscrite en direct sur les antennes de Mayotte Première.

La Miss élue sera alors très vite plongée dans le bain de l’élection Miss France. Elle partira en voyage en Californie. Puis entre l’excitation du nouvel enjeu et la rigueur des préparatifs, la Miss Mayotte participera à une formation à l’élection nationale dans la ville de Chateaugiron.

Des profils variés

Franck Servel, le Delegué régional Miss Mayotte, et Naïma, Miss Mayotte 2016, lors de la conférence de presse
Franck Servel, le Delegué régional Miss Mayotte, et Naïma, Miss Mayotte 2016, lors de la conférence de presse

Parmi les 7 candidates présentes, on trouve des profils très différents. Étudiante en métropole, à Mayotte, future entrepreneure, salariée à Mayotte… l’association a su sélectionner des candidates de tous bords, âgées de 19 à 24 ans. Ainsi, la plus jeune des candidates, Hadidja Dahilou, originaire de Mtsamboro, vient tout juste d’obtenir le baccalauréat. La plus âgée, Rokhaya Ndiaye, originaire de Passamainty, vient de passer les tests pour devenir hôtesse de l’air et attend les résultats.

Si sur les réseaux sociaux, certaines candidates semblent avoir une longueur d’avance, rien n’est encore joué.

Organisation Miss Mayotte, une nouvelle ère se dessine

Cette conférence de presse était également l’occasion de présenter les grands projets de l’association Organisation Miss Mayotte. Pour fêter les cinq années d’existence de l’association, une grande tournée Outre-mer sera organisée. Ainsi, Mayotte aura l’honneur de recevoir 4 anciennes Miss France dont Alicia Aylies, la Miss France 2017 originaire de Guadeloupe et qui tenait particulièrement à effectuer cette tournée Outre-mer. Pour l’occasion, un défilé haute couture sera organisé avec des robes portées par les anciennes Miss France.

Les 4 premières candidates se présentent aux journalistes
Les 4 premières candidates se présentent aux journalistes

Du côté de la communication, Organisation Miss Mayotte vise une visibilité accrue permise par une présence fréquente sur les réseaux sociaux. La prochaine Miss Mayotte devrait également participer à biens plus d’événements sur le terrain, notamment dans le secteur associatif.

Un réseau de partenariats solidifié, une communication accentuée, une présence sur le terrain intensifiée… la prochaine Miss Mayotte aura un panel d’activités bien plus chargé qu’auparavant. Et c’est avec les larmes aux yeux que Naïma, la Miss Mayotte 2016, a souhaité bonne chance à toutes les candidates.

Ludivine Ali
www.lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here