Après la fin de la grève au port, près de 600 conteneurs en attente de livraison

0
122
Le port de Longoni
Le port de Longoni

L’activité reprend au port de Longoni après huit jours d’un nouveau conflit social qui a paralysé la plateforme portuaire. Hier lundi, sous l’égide de la DIECCTE, les représentants de FO et de la CGT et la direction de Mayotte Channel Gateway (MCG) sont parvenus à formuler un protocole d’accord et à traiter 5 des 6 points du conflit. Le dernier point portait sur les résultats de l’enquête de gendarmerie dans l’affaire du cambriolage du comité d’entreprise de MCG. La Dieccte a fait valoir que ces informations relevaient du secret de l’enquête et qu’elles ne pouvaient pas être communiquées.

Les primes constituaient le gros des revendications et MCG a fait un «effort de transparence» reconnu par les négociateurs. La société a présenté un tableau pour faire le point complet de l’ensemble des primes dues au personnel, que ce soient les primes liées aux astreintes, au risque, à l’incommodité ou les primes de régie ainsi que le supplément familial. Chaque salarié a reçu son tableau personnalisé et la direction s’est engagée à procéder à la régularisation avec le salaire du mois d’août.

La question du budget du comité d’entreprise ou encore de l’organigramme des 89 salariés est également évoqué dans le document final, ainsi que les remboursements par les salariés des prêts et avances perçus.
Containers à Longoni«On a obtenu ce qu’on demandait. Il a fallu faire grève en juillet pour acter les avancées de la grève du mois de mars», fait-on valoir du côté des syndicats. «Mais on ne pouvait pas laisser passer, sinon, ça ne sert à rien de faire grève. On ne fait que pleurer et rien ne change. Cette fois-ci, on espère que la direction va tenir parole».

600 conteneurs stockés

Depuis ce lundi 14 heures, l’activité a donc repris normalement et il y a du travail ! Car selon la direction de MCG, la société ne comptait que 15 grévistes durant cette semaine de mouvement. Conséquence, les manutentionnaires non-grévistes ont déchargé trois bateaux. Deux autres ont également été «travaillés» par la SMART. Et comme aucune sortie de conteneurs n’a pu être réalisé pendant la semaine de grève… le nombre de marchandises accumulé est impressionnant.

MCG indique au JDM que 210 conteneurs sont dans la zone de livraison, à disposition des transitaires qui peuvent venir les récupérer. Et 388 autres sont en attente de livraison. Au total, ce sont donc quasiment 600 conteneurs qui devraient sortir dans les jours qui viennent du port de Longoni, de quoi soulager les acteurs économiques mais aussi le CHM qui compte actuellement pas moins de 11 conteneurs de médicaments et de matériels médicaux bloqués sur la plateforme portuaire.

PM
www.lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here