Jet privé, hélicoptères, yacht… L’incroyable escapade réunionnaise du cofondateur de Microsoft

0
407
Le jet du milliardaire sur le tarmac de Roland Garros (Photo: JIR)
Le yacht de Paul Allen au large de La Réunion (Photo: JIR)
Le yacht de Paul Allen au large de La Réunion (Photo: JIR)

Etre passionné de volcan et multimilliardaire, cela offre des possibilités presque sans limite. Le passage de Paul Allen, le cofondateur de Microsoft avec Bill Gates, dans notre région est là pour en témoigner. L’homme d’affaires américain est arrivé à La Réunion ce mardi pour vivre au plus près la nouvelle éruption du Piton de la Fournaise. Il n’est pas là tout à fait par hasard. C’est l’IRT (Île de la Réunion Tourisme) qui lui a organisé un séjour sur mesure.

Paul Allen est arrivé en jet privé à La Réunion, avec un atterrissage finalement assez banal sur le tarmac de l’aéroport Roland-Garros. La suite du séjour est nettement plus hype. L’homme d’affaires a aussitôt survolé le volcan avec l’un des trois ou quatre hélicoptères se trouvant à bord de son yacht qui croise au large des côtes réunionnaises depuis quelques jours. Pour information, ce yacht est également doté d’un sous-marin… Pour pouvoir profiter des fonds dès que l’envie se présente.

Des dérogations

Du coup, la présence de cet hôte de marque pose des questions existentielles aux autorités réunionnaises. Ce matin, par exemple, il fallait trancher : l’hélico du milliardaire pourrait-il avoir l’autorisation de se poser dans l’enclos, en pleine éruption?

Paul Allen tweete sur l'éruption du Piton de la FournaiseSelon la presse réunionnaise, l’équipe entourant Paul Allen négocierait avec la préfecture pour se poser dans la zone de l’éruption, ce qui est interdit. En effet, se poser actuellement à cet endroit est refusé y compris aux cinéastes, et l’accès à l’enclos est, comme à chaque éruption, interdit au public. Face à la frustration, la préfecture a tout de même testé le weekend dernier un dispositif d’accompagnement du public sur les éruptions à l’intérieur de l’enclos.

Paul Allen arrivera-t-il à persuader les autorités de lui attribuer une dérogation? Mardi déjà, c’est une intervention de l’IRT qui avait permis au milliardaire d’obtenir en urgence une autorisation préfectorale pour survoler en hélicoptère le massif. Mais s’il obtenait effectivement l’autorisation de se poser dans l’enclos, les réactions des très nombreux amoureux du volcan, Réunionnais et touristes, ne manqueraient pas de se déchaîner.

Une pub pour La Réunion

Paul Allen à Madagascar en mai dernier (Photo: FB/JIR)
Paul Allen à Madagascar en mai dernier (Photo: FB/JIR)

Paul Allen devrait rester quelques jours à La Réunion et l’IRT espère bien tirer profit de cette visite pour la faire promotion de l’île. Après sa petite balade en hélicoptère au-dessus de la lave, le co-fondateur de Microsoft a d’ailleurs publié une photo de l’éruption sur Twitter. «L’éruption du volcan vue depuis l’hélicoptère aujourd’hui était spectaculaire», a-t-il tweeté.

Depuis 2000, Paul Allen n’est plus aux commandes de Microsoft, l’empire informatique qui emploie aujourd’hui 120.000 personnes dans 107 pays différents avec un chiffre d’affaires annuel de 80 milliards de dollars. Victime d’une grave maladie, il n’est plus membre du conseil d’administration de Microsoft mais «simple» actionnaire. À 64 ans, il peut donc se consacrer à ses passions: l’art, l’aérospatial, l’espace, les fonds sous-marins et le sport. Amateur de basket et de football américain, il est propriétaire d’une franchise NBA (les Trail Blazers de Portland) et d’un club de NFL (les SeaHawks de Seattle).

Un philanthrope

Le jet du milliardaire sur le tarmac de Roland Garros (Photo: JIR)
Le jet du milliardaire sur le tarmac de Roland Garros (Photo: JIR)

Célibataire sans enfant, Allen s’est engagé officiellement en 2009 à léguer une partie de sa fortune à des œuvres philanthropiques comme l’avait fait Bill Gates avant lui. Son actualité du moment, c’est un projet d’avion géant, le plus grand du monde, qu’il a totalement financé. Sorti des hangars fin mai, le «Stratolaunch» a été conçu pour lancer des fusées depuis les airs. Premier vol prévu en 2019. Une folie… Qui entamera à peine sa fortune personnelle estimée à 20 milliards de dollars.

Comme son ami Bill Gates, Paul Allen s’est déjà rendu à plusieurs reprises à Madagascar, où sa fondation s’investit. Il y était encore en mai dernier pour une visite qu’il a immortalisée en publiant une photo avec un lémurien sur sa page Facebook. Depuis l’Américain est rentré aux États-Unis mais son yacht n’avait pas quitté la zone. C’est ce qui explique qu’il ait pu arriver si vite à la Réunion.

Le Piton de la Fournaise est entré en éruption le 14 Juillet et après six jours d’activité, le spectacle offert est grandiose.

PM
www.lejournaldemayotte.com

Le Piton de la Fournaise au 6e jour d'éruption (Photo: JIR)
Le Piton de la Fournaise au 6e jour d’éruption (Photo: JIR)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here