Arrivée fracassante de Free: La Réunion va découvrir des forfaits à 9,99 euros

0
146
Xavier Niel et Hassanein Haridjee possèdent Telco OI à part égales et donc les marques Only et Free dans la région (Photo: JIR)
Xavier Niel et Hassanein Haridjee possèdent Telco OI à part égales et donc les marques Only et Free dans la région (Photo: JIR)

Le directeur général du groupe Iliad, avait prévenu: il ne viendrait pas dans notre région pour faire de la figuration. Co-propriétaire de Telco OI (Only) avec Hassanein Haridjee, Xavier Niel le fondateur de Free, a fait le déplacement ce mardi à La Réunion, spécialement pour le lancement de la marque Free chez nos voisins. Il a présenté un forfait particulier conçu pour le marché local, et quel forfait!

Concrètement, les Réunionnais peuvent depuis ce mardi accéder à des forfaits téléphonie à 9,99€ en devenant client chez Free avec des appels et sms illimités en local mais aussi vers la métropole et les DOM dont Mayotte, et 25Go d’internet… Le tout en 4G+, sans frais d’itinérance vers l’Europe et Mayotte et sans engagement. L’offre choc est accompagnée d’une annonce de couverture de 98% de la population réunionnaise. Habitués aux cyclones, les Réunionnais commencent donc à vivre une tempête dans la téléphonie… et c’est tout un secteur qui tremble. Le silence ou la communication mesurée des concurrents réunionnais est là pour en témoigner.

«Notre première ambition est de se dire que La Réunion est un endroit privilégié pour le marché des télécommunications. Nous allons pratiquer des prix deux fois inférieurs à ceux de la métropole et quatre fois inférieurs à ceux pratiqués ici. Nous créons une différence de prix extrêmement importante. Nous voulons rendre aux Réunionnais le pouvoir d’achat qu’on leur a trop pris durant des années», s’enthousiasme Xavier Niel.

Des groupes secoués

Ces offres canon sont en effet deux fois moins chères qu’en métropole où le forfait Free est affiché à 19,99€ pour les non-abonnés à internet. Selon le patron de Free, c’est l’absence de TVA à La Réunion qui explique de tels tarifs.
Seul bémol pour les Réunionnais, Free ne débarque par sur le marché avec sa box internet.

FreeLe secteur de la téléphonie va donc être fortement secoué avec ce nouvel opérateur qui a de grandes ambitions : capter 20 à 25% de parts du marché réunionnais à terme. A Mayotte, il faut encore attendre car ces offres commerciales ne concernent que nos voisins de La Réunion, comme l’a spécifié le groupe Iliad au JDM. Mais il y a tout de même des répercutions à attendre, les opérateurs régionaux couvrant les deux îles. Ca devrait donc tanguer probablement chez nous aussi.

Un déplacement en jet

L’arrivée de Free ne fait pas pour autant disparaître l’autre marque du groupe, Only, qui va continuer à exister, du moins pour quelques temps, avec des forfaits classiques, avec engagements et subventions des téléphones. Les deux marques vont d’ailleurs utiliser les mêmes réseaux. «Nous avons des clients Only, nous ne pouvions pas tout supprimer d’un coup», indique Xavier Niel.

La communication de cette journée réunionnaise avait été millimétrée pour ne laisser place à aucun doute sur le rouleau compresseur Free… mais un grain de sable inattendu a tout de même perturbé cette séquence de lancement. La presse réunionnaise a noté que si le patron de Free a fait le déplacement pour flatter nos voisins, sa visite lui a coûté la bagatelle de 200.000 euros.

Le PDG de Free est parti du Bourget, l’aéroport d’affaires parisien, à bord d’un Airbus A319 CJ (Corporate Jet). Il a ensuite quitté La Réunion en fin d’après-midi pour Antananarivo. À 10.000 euros l’heure de vol, la facture aller-retour s’élèverait donc à plus de 200.000 euros. Nos confrères du JIR, notent que pour simplement amortir son déplacement à La Réunion, Xavier Niel devra placer un peu plus de 20.000 forfaits à 9,99 euros!

RR
www.lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here