32 candidats pour 2 places

0
134

Législatives 2017A 8 heures, ce dimanche, les 1ers électeurs mahorais pourront choisir entre les très nombreux candidats aux élections législatives. Ils sont 15 dans la 1ère circonscription (cantons d’Acoua, Bandraboua, Dzaoudzi, Koungou, Mamoudzou-1, Mamoudzou-2, Mtsamboro et Pamandzi) et 17 dans la 2e (cantons de Bandrélé, Bouéni, Chiconi, Chirongui, Dembéni, Kani-Kéli, Mamoudzou-3, Mtsangamouji, Ouangani, Sada et Tsingoni) à vouloir devenir député.

Les électeurs ont jusqu’à 18 heures et non 19 heures comme pour la présidentielle, pour exercer leur devoir citoyen. Dans les bureaux de vote, le dépouillement commencera en effet plus tôt et contrairement aux présidentielles, on peut communiquer les résultats au fur et à mesure qu’ils tombent.

En revanche, pour les estimations nationales, il faudra attendre 21 heures soit 20 heures à Paris et la fermeture des derniers bureaux de vote. Comme pour la présidentielle en revanche, les médias francophones de Belgique et de Suisse devraient tout de même relayer les premières tendances nationales bien avant.

Ces tendances donneront une idée du poids de chaque parti en termes de voix mais il faudra encore attendre les projections en siège pour connaître le véritable nouveau visage de l’Assemblée nationale. Il existe 577 circonscriptions (dont onze à l’étranger qui ont déjà voté hier pour le 2nd tour), d’où sont donc issus les 577 députés qui siègent à l’Assemblée.

L’objectif des 12,5% des inscrits

Le mode de scrutin est le même que pour toutes les autres élections : uninominal (un seul candidat et son suppléant), majoritaire, à deux tours. Autrement dit, le candidat qui remporte la circonscription est celui qui a obtenu la majorité des voix.

Législatives: les 2 circonscriptions de Mayotte
Législatives: les 2 circonscriptions de Mayotte

Pour se qualifier au 2nd tour, les règles sont différentes de celles de la présidentielle. Il faut obtenir un nombre de suffrages au moins égal à 12,5% des inscrits sur les listes électorales. Il peut donc y avoir deux mai aussi trois, voire quatre candidats au second tour, on parle alors de triangulaire ou de quadrangulaire. Le gagnant est celui qui arrive ensuite en tête.
Si aucun ou un seul candidat franchi la barre de 12,5%, ce sont les deux premiers qui sont qualifiés.

Une majorité à 289 députés

Un candidat peut aussi l’emporter dès le premier tour s’il obtient 50 % des suffrages exprimés et à condition que ces voix représentent au moins 25 % des inscrits. Contrairement à l’élection présidentielle, le taux d’abstention est donc déterminant.

Pour ces législatives, l’objectif des partis est d’obtenir au moins 289 députés à l’échelle nationale (et donc de remporter le scrutin dans 289 circonscriptions) pour avoir la majorité absolue à l’Assemblée. Avec une telle majorité, le parti peut appliquer son programme sans avoir à négocier avec d’autres formations politiques pour obtenir le nombre de voix suffisantes pour que les textes soient adoptés.

A Mayotte, en plus des partis locaux (MDM, Parti social Mahorais…), 7 partis nationaux sont représentés (FN, France Insoumise, Les Républicains, PRG, PS, UDI, UPR), mais pas La République en Marche! d’Emmanuel Macron, qui n’a pas officiellement investi de candidat dans le département.

Voici la liste complète des candidats, dans l’ordre obtenu lors du tirage au sort officiel. C’est donc dans cet ordre que seront disposés les bulletins. Peut-être y trouverez-vous, le ou la candidat(e) idéal(e)

1ère circonscription:
M. Ali-Mansoib Soihibou, M. Mahamoud Ahamadi, FN
Mme Bihannic Catherine, M. Alçuyet Alexandre, UPR
M. Ahamadi Salim Saïd, Mme Nourdine Dania, Divers
M. Ahamadi Said «Raos», Mme Assani Zainabou Parti social mahorais
Mme Raharijaona Christine, M. Nicolas Bergougnoux, France insoumise
M. Zaïdani Daniel, M. Mohamed Boinali, Div droite, MDM
M. Messaoudi Kamel, Mme Salmi Dalilla, Div, Parti Musulmans France
M. Chakrina Elad, Mme Maoulida Fardati, LR
Mme Ali Ramlati, M. Ibrahime Kaouidine, PS
M. Moutuidine Yahaya, Mme Hamissi Zoulaihati, Div
M. Dinouraini Boina, Mme Imamou Kourati, Div
M. Chihabouddine Youssouf, Mme Madi Boinaïdi Badrya, Div gauche (conseiller Départemental)
M. Ali Boto Bacar, M. Ali Bacar Mohamadi, Div gauche, (ex-En Marche)
M. Said Boinali, Mme Angatahy Anfina, Div gauche (député sortant)
M. Haladi Bacar, Mme Ahmed Amina, Parti radical de gauche (PRG)

2e circonscription:
M. Boinahery Ibrahim, M. Djaroudi Ali, MDM
M. Attoumani Douchina Ahamed, Mme Saindou Dimassi Mouftahou, UDI (conseiller départemental)
M. Kamardine Mansour, Mme Tadjidini Rahaty, LR
M. Thestina Saïd, Mme Moussa Karima, Div droite
M. Ndzakou Mikidadi, Mme M’dallah Farianti, Div
M. Anli Madi, M. Zoubert Ravoay Mouayade, FN
M. Henry Jacques, M. Nzaou Joseph, Soutenu En Marche (pas investi)
M. Adacolo Kira, Mme Abdillah Liany PRG
M. Madi Ngazi Anli, M. Attoumani Hamada, Div
M. Mahamoudou Siaka, M. Hassani Abdoul-Anzizi, Div gauche
M. Attoumani Kamaldine, M. Sidi Mouhamadi, Div
M. Theilleux Adrien, Mme Saindou Fatima, France insoumise
M. Boutekezez Farid, Mme Nguyen Isabelle, Extrême droite
M. Mchami Mouhamadi, Mme Oiziri Daourina, Div
M. Aboubacar Ibrahim, Mme Souffou Sophiata, PS (député sortant)
M. Abdou Mouhamed, M. Ambdi Youssouf, Div
Mme Abdoul Wassion Armamie, Mme Madi Vitta Nassuhati, Div droite (conseillère départementale)

Tout au long de la journée, le JDM va vous faire vivre ce scrutin, avec, en direct, les taux de participation et les résultats nationaux et à Mayotte.

RR
www.lejournaldemayotte.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here