Le Conseil constitutionnel annule les opérations de vote dans le bureau N°5 de Mamoudzou

0
44
Vote à Mamoudzou le dimanche 7 mai 2017 pour l'élection présidentielle

Après Acoua et Mtsamboro au 1er tour, c’est Mamoudzou qui est visé par une décision du Conseil constitutionnel qui annule l’ensemble des suffrages du bureau N°5 pour le 2nd tour de l’élection présidentielle. 195 votes sont concernés.

Vote à Mamoudzou ce dimanche 7 mai 2017
Vote à Mamoudzou ce dimanche 7 mai 2017

Le Conseil constitutionnel indique que «plusieurs enveloppes contenant déjà un bulletin au nom de l’un des candidats ont été mises à disposition des électeurs».

Impossible de savoir précisément combien de tels bulletins «préremplis» ont été donnés aux votants mais le président du bureau de vote a été alerté sur cette situation par un électeur ainsi que par le magistrat délégué du Conseil constitutionnel. Pour autant, alors qu’il a «la responsabilité de veiller à la régularité du scrutin», il n’a pas mentionné cette irrégularité au procès-verbal des opérations de vote.
«Dans ces conditions, il y a lieu d’annuler l’ensemble des suffrages émis dans ce bureau», conclut le Conseil constitutionnel.

Ce bureau concerne donc 195 votes sur les 6.406 enregistrés à Mamoudzou (44,91% de participation).
Pour mémoire, au 2nd tour de la présidentielle, Emmanuel Macron a obtenu 4.242 voix à Mamoudzou (72,18%) et Marine Le Pen 1.635 voix (27,82%).

Par ailleurs, 210 bulletins nuls ont été comptés à Mamoudzou soit 4,84% des votants, un pourcentage inférieur à celui enregistré à l’échelle du département qui est de 6,80%. Un vote peut être considéré comme nul si l’enveloppe contient deux bulletins de candidats différents. En revanche, un vote est considéré comme valide si une enveloppe contient deux fois le bulletin du même candidat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here