27.9 C
Dzaoudzi
mercredi 8 décembre 2021
AccueilorangeOn a parlé du handicap ce mardi place du Sénat à Mtsapéré

On a parlé du handicap ce mardi place du Sénat à Mtsapéré

Ali Debré Combo invoque la prise de conscience récente des problématiques liées au handicap
Ali Debré Combo invoque la prise de conscience récente des problématiques liées au handicap

C’était la fête autour de l’arrivée du Tour de Mayotte en fauteuil roulant cet après-midi à Mtsapéré. Un peu comme à une étape du Tour de France, les officiels attendaient, assis à l’ombre sur un banc que les champions arrivent. S’ils font des portions de route en solitaires, là, c’est une horde d’enfants qui les entouraient en chantant sur la route qui mène à la place du Sénat à Mtsapéré. Sur place, les élus leur ont réservé un accueil chaleureux.

Ballou, l’athlète de l’équipée, a engagé le premier son fauteuil sur le tapis rouge qui menait à la table d’hôte qui leur était dressée. C’est les yeux rougis qu’il s’installait face à une coco fraîche, « je suis ému », nous glissait-il. Avant qu’Issa Issa Abdou, 4ème VP Chargé de l’action sociale et de la santé, ne prenne la parole : « Nous avons été sensibles à ce Tour de Mayotte. Nos actions sont déclinées par la Maison départementale des personnes handicapées, la MDPH, et porteront sur l’aménagement des bâtiments et l’amélioration des conditions de transport. »

Faciliter l’accès aux plages

Les coureurs émus par l'accueil qui leur était réservé
Les coureurs émus par l’accueil qui leur était réservé

L’élu indiquait que le dossier de demande de subventions pour ce Tour de Mayotte en Fauteuil roulant avait été pris en compte. Le conseil départemental a été accusé de ne pas être suffisamment présent sur cette opération, le cabinet du président invoque un dépôt tardif du dossier de demande de subventions. La critique qu’on peut leur faire est la lenteur d’instruction des demandes, quelle qu’elles soient, « mais nous sommes présent à chaque étape à travers la MDPH, qui finance notamment les bouteilles d’eau et les tee-shirts », rapporte Ali Debré Combo, président de la MDPH.

Initiateur du Tour, Ousseni Coco Ambdi-Razakou, dit « docteur Léo » s’est dit sensible au discours d’Issa Issa Abdou, « je serai vigilant sur les réalisations », nous confiait-il, « ce que je demande c’est un effort sur les transports, sur l’accessibilité aux lieux publics, comme les plages par exemple. »

Le handicap, toute une histoire

De nombreux enfants venus les encourager
De nombreux enfants venus les encourager

Les élus plaident l’historique du handicap à Mayotte, « si la loi qui impose l’égalité des chances pour les personnes handicapées date de 2005, elle s’est imposée au territoire à partir de la départementalisation en 2011. N’oublions pas qu’il y a peu de temps, nous cachions nos handicapés dans les maisons. C’est le droit commun et l’obligation de scolarisation qui a changé les choses. »

Les nouvelles constructions intègrent dans leur cahier des charges l’accès aux handicapées, assure Ali Debré Combo, qui rajoute que les aides de la MDPH s’adressent déjà à l’aménagement des équipements individuels, comme les toilettes.

En ce qui concerne les lieux publics, un travail est initié avec les mairies, nous annonce-t-il, « nous avons rencontré ce mardi matin le sous-préfet à la Cohésion sociale en lui expliquant qu’il s’agissait un de nos gros dossiers. » On comprend que le département en ait plusieurs à traiter, et même à initier, en matière d’action sociale et de santé.

La vigilance de docteur Léo se traduira sous un premier engagement de sa part, « je veux organiser ce TMFR tous les ans, et pendant la semaine du handicap ».

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

COMMUNE DE CHICONI (976)

0
ORGANISME ACHETEUR : Commune de Chiconi (976) Contact : Youssfou MADJINDA, 1 place de la Mairie, 97670 Chiconi, FRANCE. Tél. +33 269648411.Fax +33 269623049.Courriel : youssfou.madjinda@villedechiconi.fr. URL...

VILLE DE MTSANGAMOUJI (976)

VILLE DE KOUNGOU (976)

AVIS

+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.