Appel à projets pour l’économie sociale et solidaire du ministère des Outre-mer: Voici les 6 lauréats de Mayotte

0
138
Ericka Bareigts posait avec les lauréats mahorais du 1er appel à projet ESS en septembre 2016

Les porteurs de projets ultramarins se sont mobilisés pour l’appel à projets sur l’Économie Sociale et Solidaire 2017 lancé par le ministère des Outre-mer (MOM).

Economie sociale et solidaire 4Cet appel à projets avait pour ambition de faire émerger des projets autour de neuf axes sectoriels: l’auto-construction et l’habitat coopératif, la santé et les services sociaux, la mobilité durable, le numérique, l’économie circulaire, l’environnement et les économies d’énergie, les innovations touristiques, les circuits courts de l’agro-alimentaire, et l’intégration des territoires des Outre-mer dans leur environnement régional.

Aujourd’hui, 48 projets ont été retenus à l’échelle de l’ensemble de l’Outre-mer et 6 à Mayotte sur les 30 dossiers qui ont été déposés.

Voici ces six lauréats.
• L’association Groupe La Varappe Développement (LVD) en association avec AloAlo Mayotte Compétences pour la création pérenne et le développement d’une entreprise d’insertion à Mayotte positionnée sur deux créneaux porteurs pour le développement du territoire: la gestion, le recyclage, la valorisation des déchets d’une part, l’installation, la maintenance et la réparation des panneaux solaires pour des usages publics et privés d’autre part. Il vise à contribuer à l’insertion économique des jeunes et des demandeurs d’emploi de Mayotte; axe économie circulaire et environnement et économie d’énergie.

• La Coopérative MACODIS, pour le projet de développer dans tous les magasins de ses membres adhérents, un véritable nouveau concept de petit commerce de proximité, privilégiant le lien social et les circuits courts de produits sains et de haut rapport qualité- prix, accessible à toutes les composantes de la population ; axe circuits courts de l’agroalimentaire.

• L’association Mayotte Nature Environnement, pour une étude de faisabilité sur la mise en place d’une laverie solidaire à Mamoudzou destinée à la préservation de l’environnement (eau et sols) et d’un site de recyclage / réparation des objets destinés à être jetés ; axe économie circulaire.

• Le CCAS de Chirogui, pour un projet « Gari la Coco » porté par l’ACI (ateliers et chantiers d’insertion) destiné à mettre en place une ligne de transport à la demande pour les personnes à mobilité réduite afin de leur permettre de réaliser leurs démarches de la vie quotidienne ; axe mobilité durable.

• L’association TAMA pour un projet de développement du site éco-touristique de Mtsangabeach qui accueille des enfants et adolescents dans le cadre de séjours d’accueil collectif de mineurs, en diversifiant les prestations et activités proposées et en ouvrant le site à un public plus large ; axe tourisme alternatif et innovant.

• La société anonyme d’économie mixte SIM pour un projet «Facture O» destiné à la mise en place de chantiers école dédiés à l’auto-construction et à l’installation de systèmes domestiques à haute efficacité énergétique et à la collecte des eaux pluviales ; axe environnement et économie d’énergie et auto-construction.

L’Economie Sociale et Solidaire est un secteur dynamique et innovant de l’économie ultramarine. Il représente 51.000 emplois et près de 7.000 employeurs dans les Outre-mer. Elle apporte des réponses concrètes aux besoins des populations ultramarines et présente un potentiel important en termes de création d’activité et d’emplois.

Dans un communiqué, Ericka Bareigts félicite l’ensemble des porteurs de projets lauréats pour leur engagement et leur motivation. «Le succès de cet appel à projets constitue une étape importante pour cette nouvelle génération d’entrepreneurs ultramarins, souvent pionniers dans leur champ de compétence et dans ce secteur prometteur», estime le MOM.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here