27.9 C
Dzaoudzi
vendredi 3 décembre 2021
AccueilEconomiePort bloqué tant que les grévistes n’obtiennent pas des engagements écrits

Port bloqué tant que les grévistes n’obtiennent pas des engagements écrits

Discussions dans une ambiance détendue entre Jacques-Martial Henry et Attoumani Mari
Discussions dans une ambiance détendue entre Jacques-Martial Henry et Attoumani Mari

Les salariés grévistes de Mayotte Channel Gateway (MCG) ont choisi la manière forte pour revendiquer l’application de la Convention collective nationale unifiée (CCNU). Le document qui devait l’entériner n’est pas fidèle aux engagements, selon eux.

Ils sont 38 à avoir signé le préavis de grève pour ce lundi. Sur combien de salariés ? Ils ne savent pas, la connaissance de l’effectif total de la société est d’ailleurs un de leur points de revendication. Jacques-Martial Henry ne sait pas non plus, « mon rôle se limite au poste de Chargé de mission chez MCG », explique-t-il au JDM, en s’asseyant aux côtés d’Attoumani Mari, Délégué CGT Ma chez MCG, « mon frère d’arme, on était à l’internat ensemble ! »

Pour son chargé de mission, « Ida Nel est de bonne foi, s’il y a un problème de rédaction du document, il faut le retravailler. Il aurait d’ailleurs fallu le rédiger ensemble à l’issue de la négociation. » Car en effet, jeudi soir, les deux parties s’étaient accordées sur l’essentiel des revendications. Les ex-agents de la CCI ayant été repris par MCG lors du transfert de la Délégation de Service Public en 2013, demandent l’application des mêmes avantages. Avantages signés à l’époque par Ida Nel elle-même, alors qu’elle présidait la Chambre.

Les engagements oraux non retranscrits

Attoumani Mari reprend les points non fidèles du compte-rendu
Attoumani Mari reprend les points non fidèles du compte-rendu

L’application de l’annexe 14 de la DSP demandée par les grévistes porte sur la revalorisation des primes, « non retranscrite dans le compte-rendu que nous a remis Ida Nel vendredi soir à 17h30 », l’application du supplément familial, « qui avait été oralement accordé pour mars avec rétroactivité, mais qui est noté pour mai », et les congés bonifiés.

Les salariés se disent ouverts à la négociation, mais semblent vouloir installer le mouvement dans la durée, « pas de problème si nous devons rester une semaine assis ici. Parce que nous voudrions aussi avoir des précisions sur la politique de management qui fait qu’un salarié récemment recruté touche 2.500 euros, c’est à dire beaucoup plus que nous pour la même fonction. »

Jacques-Martial Henry fait savoir qu’Ida Nel est reçue aujourd’hui par la délégation composée de deux anciens directeurs de ports nationaux, et de l’ancien président du tribunal administratif, pour préparer la réunion de conciliation qui se tiendra demain avec le conseil départemental, sur plusieurs points liés à la DSP : « La redevance, le règlement d’exploitation, les tarifs et le périmètre de la DSP. » On ne sait donc pas si une rencontre sera proposée par la direction.

Une voiture de gendarmes est postée prés des parkings, « nous ne faisons que renseigner sur la tendance du mouvement », glissent-ils.

Anne Perzo-Lafond
Le Journal de Mayotte

Anne Perzohttps://lejournaldemayotte.yt
Anne PERZO Le journal de Mayotte https://lejournaldemayotte.yt

1 COMMENTAIRE

  1. 608677 244841Typically I do not read article on blogs, nevertheless I wish to say that this write-up extremely forced me to check out and do so! Your writing taste has been amazed me. Thanks, extremely great post. 904672

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESTONS EN CONTACT

Inscrivez-vous à la lettre d'information du JDM afin de garder en oeil sur l'actualité mahoraise

L'actualité

Pôle emploi, Mayotte

Pôle emploi : modalités d’accueil en raison de fermeture exceptionnelle des...

0
Régulièrement inondée lors des épisodes de fortes pluies, l’agence Pôle emploi réorganise provisoirement son accueil. "En raison des intempéries, qui rendent difficile l’accueil des...
+26
°
C
+27°
+24°
Mamoudzou
Samedi, 04
Dimanche
+25° +24°
Lundi
+25° +24°
Mardi
+25° +24°
Mercredi
+25° +24°
Jeudi
+25° +24°
Vendredi
+25° +24°
Prévisions sur 7 jours

A Mamoudzou, un premier contrat local de santé pour rapprocher la santé préventive des...

0
Fini le chacun-pour-soi, vive la co-construction ; la prévention à la santé, à l'alimentation, la lutte contre les gîtes larvaires ou les rongeurs, la contraception et la lutte contre les addictions, sont autant de sujets relevant des communes, de l'ARS ou du Département. Avec le contrat local de Santé, Mamoudzou met les trois acteurs autour d'une même table pour gagner en efficacité dans la santé préventive. D'autres communes suivent le même chemin.

Évolution des prestations sociales : Madi Velou salue les avancées et appelle à aller...

0
C'est un des premiers à réagir aux annonces gouvernementales sur le début de rattrapage en matière de droits sociaux. Le vice président du Département chargé du social salue des avancées "qui vont dans le bon sens", mais demande des adaptations immédiates quand cela est possible
Emmanuel Macron, Elysée, François Guillotou de Kerever, Mayotte

Les maires de Mayotte d’une seule voix à l’Elysée

0
« C’est par la répétition que nous obtiendrons des réponses ». Les maires de Mayotte étaient reçus le 19 novembre par le conseiller Outre-mer d’Emmanuel Macron. Avec un enjeu : maitriser les dossiers pour se faire entendre
Gérald Darmanin, immigration, Manche, Angleterre,Mayotte,

G. Darmanin déploie l’artillerie lourde sur les côtes de la Manche pour lutter contre...

0
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin annonce ce lundi des moyens supplémentaires pour les policiers et les gendarmes afin de « lutter contre l'immigration clandestine » sur les 130km de côtes les plus proches de l’Angleterre. Qui finance l’opération. De quoi faire rêver la PAF à Mayotte...

Violences sur mineurs : la parole se libère peu à peu malgré des pressions...

0
Le 32e anniversaire de la convention internationale des droits de l'enfant était l'occasion d'un colloque au CUFR. Le recteur et le procureur y ont exposé des chiffres glaçants, sans doute en deçà de la réalité. Les échanges ont aussi permis d'exposer des éléments culturels afin de faire tomber les barrières, et accélérer la dynamique de libération de la parole, à l'oeuvre depuis plusieurs mois.