Plusieurs interpellations d'auteurs de vols par la police nationale

0
100
Difficile d'imaginer une insuffisance d'effectifs de force de l'ordre lors de ces deux journées...

tanafou-operation-de-police-a-tanafou-vendredi-6-janvier-2017Deux individus ont dérobé un téléphone portable dans la barge qui se rendait vers Mamoudzou ce vendredi. La police nationale parvenait à interpeller les 2 suspects. Ils ont été placés en garde à vue.

Et en fin d’après-midi, ce sont 3 personnes reconnues comme étant les auteurs d’un vol en réunion commis à Mamoudzou le jeudi, qui étaient appréhendées et placés en garde à vue. L’enquête est en cours. Enfin, l’auteur d’un vol avec arme commis le 24 août 2016, et recherché, a également été interpellé.

Hier dans la soirée, à 18h30, une course poursuite s’est engagée entre les policiers et deux individus transportant 2 kilos de stupéfiants de type « mangrove ». Ils étaient rattrapés zone Nel et placés en garde à vue.

Ce samedi, un mineur était au volant d’une voiture, il a également été placé en garde à vue.

Une opération de lutte contre la vente à la sauvette a été menée ce vendredi matin de 10h à midi par les polices nationales et municipales sur plusieurs points : Quai Colas, et la mangrove à proximité, la station de taxi sud, Somaco au rond point du Baobab et vers le stade. Ce sont plus de 1.000 kg de marchandises qui ont été saisies et détruites.

Caillassés lors d’une intervention de secoursPolice municipale voiture

Dimanche dernier, une partie de carte a dégénéré à Kawéni. Alors qu’un groupe de joueur était rassemblé, un homme alcoolisé s’en est pris à eux, les accusant de faire du bruit. Il se saisit d’une pierre, et frappe l’un d’entre eux.La victime bénéficie de 3 jours d’ITT et ira déposé plainte. L’auteur des faits sous contrôle judiciaire s’est présenté de lui-même au commissariat, il est placé en garde à vue. Auditionné sur les faits qu’il reconnaît, il explique qu’il s’agissait de violences réciproques.

Toujours à Kawéni, ce 7 février, les Sapeurs pompiers et la police ont été appelé pour une personne blessée au visage.  Arrivés sur place, policiers et secours sont encerclés et caillassés par un groupe de jeunes. Des renforts arrivent afin de protéger l’intervention, et parviennent à repousser les assaillants. Ils procèdent à l’interpellation de 2 jeunes mis en cause. Ils sont convoqués devant le TGI.

Un contrôle de véhicule à la suite d’une infraction au code de la route, place Mariage, permet de découvrir qu’un conducteur, sans permis de conduire, exerce la profession de taxi sans autorisation pour la profession de TAXI. Il est déjà connu au pour des faits similaires.

Le 8 février, rue du Commerce,  la police municipale intervient pour une rixe entre plusieurs jeunes sur le parvis du comité de tourisme. Et parvient à les séparer. Mais la rixe reprend au niveau du camion rouge. Les policiers municipaux interviennent à nouveau et dispersent ces jeunes qui prenaient la fuite par les escaliers vers le SMIAM, prés de la mairie de Mamoudzou.
A hauteur de l’hôtel Maharadja, les policiers font face à 3 jeunes qui leur lancent des pierres. Le véhicule municipal est endommagé au niveau du pare-brise avant. Ils parviennent à interpeller un jeune. La Police Nationale, appelée en renfort, interpelle un second individu.

Le lendemain, de patrouille dans le quartier de M’gombani, les policiers du Groupe de Sécurité de proximité (GSP) se font insulter. Lors du contrôle, l’individu continue ses outrages. Il ameute les jeunes du quartier et les appelle à jeter des pierres sur les policiers. Lors de son interpellation, il porte des coups aux fonctionnaires et tente de les mordre, tout en se débattant. Le renfort d’une patrouille supplémentaire permet son interpellation sous les jets de pierres.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here